jeudi, 23 février 2017 •

290 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Conseil communal de Ouidah

« Il gère la mairie comme une entreprise privée », déclare Célestine Adjanohoun




Lundi dernier, une motion de défiance a été adressée au maire de Ouidah Séverin Adjovi. Dans une interview accordée à une chaîne de télévision numérique de la place la conseillère communale de Ouidah, Célestine Adjanohoun, l’une des protagonistes du maire justifie la demande de convocation de session extraordinaire. Selon l’ancienne Directrice générale de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee), « il y a un désaccord et une crise de confiance entre le maire Sévérin Adjovi et les conseillers ». « On lui reproche le fait qu’il ne nous accorde pas l’importance qu’il faut lorsqu’il le faut. C’est tout comme s’il était seul à gérer une entreprise privée. Nous pensons que nous avons aussi notre part dans la gestion de la mairie », explique-t-elle avant d’ajouter que « les textes sur la décentralisation disent bien ce qu’il y a lieu de faire en de pareilles circonstances. C’est ce que nous avons fait. Nous attendons que le maire réagisse ».
La réaction du maire Séverin Adjovi dont la gestion est décriée n’a pas tardé. Dans l’interview accordée au journal Le Matinal, il dit être surpris de la réaction de ses frères. « Si nous n’associons pas les conseillers communaux, comment on peut gérer une commune, seul. Je suis un peu surpris » déclare-t-il. « Vous savez, on a un conseil ordinaire par trimestre et c’est en mars. Mais comme ils ont voulu qu’on se prononce sur un certain nombre de problèmes au sujet des affaires de la commune, alors, j’ai convoqué le conseil pour donner des éléments d’explication afin d’éclairer la lanterne de chacun. Mais quand j’ai envoyé la convocation lundi dernier pour les inviter au conseil le lundi suivant, ils n’ont pas voulu attendre le conseil et ont envoyé une correspondance de défiance », explique-t-il. Le maire se dit confiant et promet discuter avec ses conseillers.
Mais dans le camp des dissidents, la tension monte toujours. Il n’est pas exclu que les 12 conseillers signataires de la motion de défiance maintiennent la pression pour destituer le maire Adjovi qui n’a plus leur confiance.

Armel TOGNON

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

18 janvier 2017 par Dg24h



Le point de presse du Conseil des Ministres 22 février 2017

22 février 2017 par Dg24h
Le Conseil des ministres s’est réuni ce jour mercredi 22 février 2017, (...)
Lire la suite

Trois mois de prison ferme pour un trafiquant de carapaces de (...)

22 février 2017 par Dg24h
Trois mois d’emprisonnement ferme, 200.000 FCFA d’amende et 1.000.000 (...)
Lire la suite

Deux sessions extraordinaires pour les députés jeudi

22 février 2017 par Dg24h
Douze (12) points sont inscrits à l’ordre du jour des deux sessions (...)
Lire la suite

Le personnel de commandement redéployé

20 février 2017 par Dg24h
Le personnel de commandement des douanes béninoises vient d’être (...)
Lire la suite

Karimou Salimane fixe un « contrat d’objectifs » au personnel (...)

20 février 2017 par Dg24h
Les 16 et 17 février 2017, sur invitation de leur ministre de tutelle, (...)
Lire la suite

Wilfried Houngbédji apporte plus d’éclairage sur la décision du (...)

20 février 2017 par Dg24h
Invité ce dimanche 19 février 2017, sur le plateau de la chaîne Canal 3, (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires