mercredi, 29 mars 2017 •

322 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Conseil communal de Ouidah

« Il gère la mairie comme une entreprise privée », déclare Célestine Adjanohoun




Lundi dernier, une motion de défiance a été adressée au maire de Ouidah Séverin Adjovi. Dans une interview accordée à une chaîne de télévision numérique de la place la conseillère communale de Ouidah, Célestine Adjanohoun, l’une des protagonistes du maire justifie la demande de convocation de session extraordinaire. Selon l’ancienne Directrice générale de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee), « il y a un désaccord et une crise de confiance entre le maire Sévérin Adjovi et les conseillers ». « On lui reproche le fait qu’il ne nous accorde pas l’importance qu’il faut lorsqu’il le faut. C’est tout comme s’il était seul à gérer une entreprise privée. Nous pensons que nous avons aussi notre part dans la gestion de la mairie », explique-t-elle avant d’ajouter que « les textes sur la décentralisation disent bien ce qu’il y a lieu de faire en de pareilles circonstances. C’est ce que nous avons fait. Nous attendons que le maire réagisse ».
La réaction du maire Séverin Adjovi dont la gestion est décriée n’a pas tardé. Dans l’interview accordée au journal Le Matinal, il dit être surpris de la réaction de ses frères. « Si nous n’associons pas les conseillers communaux, comment on peut gérer une commune, seul. Je suis un peu surpris » déclare-t-il. « Vous savez, on a un conseil ordinaire par trimestre et c’est en mars. Mais comme ils ont voulu qu’on se prononce sur un certain nombre de problèmes au sujet des affaires de la commune, alors, j’ai convoqué le conseil pour donner des éléments d’explication afin d’éclairer la lanterne de chacun. Mais quand j’ai envoyé la convocation lundi dernier pour les inviter au conseil le lundi suivant, ils n’ont pas voulu attendre le conseil et ont envoyé une correspondance de défiance », explique-t-il. Le maire se dit confiant et promet discuter avec ses conseillers.
Mais dans le camp des dissidents, la tension monte toujours. Il n’est pas exclu que les 12 conseillers signataires de la motion de défiance maintiennent la pression pour destituer le maire Adjovi qui n’a plus leur confiance.

Armel TOGNON

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

18 janvier 2017 par Dg24h



Les magistrats marchent dans les rues à Porto-Novo

27 mars 2017 par Dg24h
Les membres de l’Union Nationale des Magistrats du Bénin (Unamab) ont (...)
Lire la suite

Candide Azanaï obligé de quitter le Gouvernement

27 mars 2017 par Dg24h
Le ministre délégué auprès du président de la République chargé de la (...)
Lire la suite

Fernand Amoussou préssenti au gouvernement

27 mars 2017 par Dg24h
Le Général Fernand Amoussou, ancien chef d’Etat major des Forces Armées (...)
Lire la suite

Claude Bartolone reçu en audience par le Chef de l’Etat

24 mars 2017 par Dg24h
Le Président de la République, Monsieur Patrice Talon a reçu en audience (...)
Lire la suite

Les manifestants ont passé la nuit devant le parlement

24 mars 2017 par Dg24h
Des militants des syndicats, du Parti communiste du Bénin et bien (...)
Lire la suite

Le pont de Womey bientôt une réalité

24 mars 2017 par Dg24h
Le ministre des Infrastructures et des Travaux publics, Hervé Hêhomey a (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires