dimanche, 4 décembre 2016 •

visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Entretien avec Tiburce Chaffa, Coordonnateur du village numérique de la Foire de l’Uémoa

« Il faut promouvoir les innovations créées par les Africains pour accroître la productivité des entreprises de l’espace Uémoa »




Le stade Mathieu Kérékou de Cotonou accueille depuis, quelques jours, la foire régionale de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). L’innovation phare de cet événement cette année est le village numérique mis en place par la Chambre de commerce et d’industrie du Bénin (CCIB) en collaboration avec MTN Business. Son coordonnateur Tiburce Chaffa, 2ème Prix de l’innovation de la Francophonie en 2014, évoque à notre tribune les objectifs de ce village numérique qui s’anime du 29 Novembre au 02 décembre 2016 ainsi que les activités inscrites au programme.

24h au Bénin : Bonjour Tiburce Chaffa, quel est l’objectif visé par le village numérique de la foire de l’Uémoa ?
Tiburce Chaffa : L’objectif principal de ce village est d’exposer les entreprises qui travaillent au sein de l’Uémoa aux innovations technologiques qui peuvent leur servir. Il s’agit aussi de les rapprocher des nouvelles technologies parce que l’internet est un outil important pour la compétitivité des entreprises.
Nous voulons également faire de ce village un catalyseur pour l’innovation technologique dans la zone Uémoa. Créer un cadre où nous pouvons avoir des jeunes innovateurs qui pratiquent de la technologie qu’elle soit soft ou hight et qui peut aider les entreprises à régler leurs problèmes de fonctionnement, de croissance, de gestion et de compétitivité sur le marché régional et sur le plan international.

Quels sont les activités inscrites au programme du village numérique ?
La première activité du village numérique est le hackathon qui va s’étendre sur quatre jours et qui va mettre en compétition 08 équipes de trois personnes de moins de 30 ans. Il s’agira pour eux de plancher sur les problèmes réels que vivent les entreprises de l’Uémoa. Nous en avons recensés 08. Donc chaque équipe choisit le problème qu’il a envie de régler et la solution qu’il veut y d’apporter. Au nombre des problèmes, par exemple, il y a : Comment trouver et fidéliser un client ou comment améliorer la production des entreprises, accroître leur visibilité etc.
La deuxième activité va consister à initier les jeunes à l’impression 3D. Il y aura donc des Ghanéens qui viendront les former sur cette technologie que nous voulons démystifier. Ceci va leur permettre de créer des prototypes de meilleure qualité et à moindre coût. Si vous prenez par exemple une chaussure que vous voulez industrialiser, créer le prototype est cher. Avec l’imprimante 3D, les jeunes pourront apprendre à l’imprimer en 3D et à la tenir. Par la suite, nous prévoyons d’acquérir ces équipements là, en l’occurrence l’imprimante et le scanner afin que les jeunes puissent l’utiliser de façon continuelle.
La troisième activité intitulée Ado-code est un espace ou nous allons apprendre aux enfants de 07 à 12 ans à créer des applications. Pour cela, nous sommes en partenariat avec des jeunes de l’association des développeurs béninois qui vont assurer ces apprentissages.
Il y a aussi les ateliers « Jerry ». Ce qu’il faut déjà comprendre, c’est qu’un « Jerry » est un ordinateur recyclé. Donc au cours de ces ateliers, ces jeunes de 12 à 19 ans vont apprendre comment recycler un ordinateur hors d’usage pour qu’il travaille à nouveau.
Enfin, il y aura des conférences sur des thèmes assez pointus. Nous allons par exemple parler de ce que l’internet veut dire pour les artisans et ce qu’il peut leur apporter. Il y aura également une communication sur l’intelligence artificielle.

En ce qui concerne le hackathon qui aura lieu sur le village numérique, quels sont les prix prévus pour les gagnants ?
Les trois meilleures équipes seront primées. Le premier prix est de 1million FCFA, le deuxième prix 500 mille FCFA et le troisième prix 300 mille FCFA. Ces gagnants seront accompagnés par la CCIB pour créer leurs entreprises. Il s’agit de les aider à faire les formalités et ensuite de le mentorer.

Quels sont les autres activités que les jeunes peuvent mener sur le village numérique en dehors de celles que vous venez de citer ?
Pendant toute la période, il y aura un espace cyber dans le village. Des gens peuvent venir naviguer gratuitement avec leur ordinateur portable. La connexion est offerte par MTN Business partenaire du village. Ils peuvent aussi s’inscrire dans le coworking space. Ça leur permet de venir travailler ou d’y tenir leurs réunions.

Propos recueillis par Rufin PATINVOH

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

30 novembre 2016 par Hubert Marcel



Un accusé de viol sur mineures condamné à 6 ans de travaux (...)

3 décembre 2016 par Hubert Marcel
La Cour d’Assises de Cotonou a condamné à six (06) ans de travaux forcés, (...)
Lire la suite

Les syndicats des structures suspendues appellent à la mobilisation

2 décembre 2016 par Dg24h
Les structures sous tutelle du ministère de l’agriculture, de l’élevage (...)
Lire la suite

Les stationnements anarchiques de minibus ont disparu

2 décembre 2016 par Hubert Marcel
Déterminé à assainir la ville de Cotonou pour la rendre belle et (...)
Lire la suite

05 à 10 ans d’emprisonnement ferme pour les inculpés

30 novembre 2016 par Dg24h
Les présumés trafiquants interpellés par la justice dans l’affaire des (...)
Lire la suite

Le calvaire des clients de la Sbee se poursuit

30 novembre 2016 par Hubert Marcel
( Et où sont passées les associations de consommateurs ?) Avoir de (...)
Lire la suite

Parfaite symbiose entre Léhady SOGLO et les conseillers

30 novembre 2016 par Hubert Marcel
Encore un nouvel exploit pour le Maire de la ville de Cotonou Léhady (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires