mercredi, 18 janvier 2017 •

2014 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Hausse du prix de l’essence frelatée à Cotonou




Les habitants de Cotonou et de ses environs se sont réveillés ce matin avec une mauvaise nouvelle. Il s’agit de la très forte augmentation du litre de l’essence frelatée que beaucoup achètent pour leurs divers besoins. Il faut débourser en moyenne 1000 francs par litre d’essence frelatée.

Hier, le prix de l’essence frelatée communément appelée en langue locale fon, " Kpayo" variait entre 350 et 400 francs le litre. Depuis ce matin, c’est la stupeur dans Cotonou et environs puisque le prix du carburant illicitement vendu au bord des voies ou rues tourne autour de 1000 francs le litre. Il fallait voir donc depuis lors, les files d’attente ou attroupements non seulement chez les vendeurs du "kpayo" mais aussi dans les stations-services de la Sonacop. Surpris désagréablement par cette nouvelle, les conducteurs de taxis -motos par exemple ont tout de suite réajusté leurs tarifs de 100 à 200 francs. Vers dix heures, on a également constaté que le trafic dans la ville a légèrement baissé. C’est dire que les jours à venir, la circulation va baisser dans la ville étant donné que débourser plus de trois cents ou cinq cents francs CFA pour se déplacer ou utiliser son essence devenue très cher pour d’inutiles déplacements est une équation difficile. Pour Constant AMANDJI, conducteur de taxi à Cotonou, rencontré à la station TOTALE de Sainte Rita, ‘’Je n’ai pas le choix s’il faut passer toute ma journée ici, je le fairai. Je ne peux pas prendre un litre d’essence à 1000f. Quel montant vais-je fixé aux clients ? Ils ont déjà du mal à payer 500f d’ici Calavi et avec cette montée du prix de l’essence, est-ce 1000f que je vais leur dire comme tarif ? Je préfère faire la queue à la station. Si je ne trouve pas ça ici non plus, j’irai me reposer tranquillement à la maison’’ Son avis est partagé par Thomas FIOSSI conducteur de taxi moto. "L’essence frelaté est à 1000 francs or à la station, ce même produit est à 465 francs vous comprenez ma raison d’être ici ? Donc si en voulant vous prendre par exemple, je vous fixe un prix,vous voyez que vous ne pouvez pas refuser non.’’ Pour les clients, cette situation est aussi difficile à vivre." Une petite enquête pour savoir les raisons de cette hausse imprévue de l’essence "kpayo" vitale pour la majorité des Béninois notamment des meuniers, des soudeurs, des conducteurs de taxis-motos pour ne citer que ceux-ci, et on a plusieurs éléments de réponses. D’abord, on dit qu’à la frontière bénino-nigériane, les contrôles douaniers et policiers ont été renforcés. Ensuite, selon certains, on affirme que les vendeurs d’essence frelatée ont voulu montrer qu’il faut tenir compte de leur importance dans le pays pour le nouveau départ ou le nouveau pouvoir de Patrice Talon. Vérité ou intox ? Enfin, on avance que le prix de l’essence aurait augmenté au Nigéria, pays d’où provient l’essence importée au Bénin. Affaire à suivre...

Par René Adéniyi et Eurydice Tossou

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

31 mars 2016 par La Rédaction



Djabido Wali condamné à 8 ans de réclusion criminelle

18 janvier 2017 par La Rédaction
Dans le cadre du 2ème dossier inscrit au rôle de la 1ère session de (...)
Lire la suite

Le ministre Sèhouéto accorde le monopole à une seule société

18 janvier 2017 par Dg24h
Les acteurs de la filière anacarde (cajou) ont des griefs contre le (...)
Lire la suite

L’agriculture Béninoise sous la menace d’une nouvelle chenille

18 janvier 2017 par Dg24h
Julien Chongwang Lecture rapide La noctuelle américaine est déjà (...)
Lire la suite

Des étudiants de l’université d’Abomey Calavi obligés d’escalader la (...)

17 janvier 2017 par La Rédaction
Depuis quelques temps, certains étudiants de l’Université d’Abomey-Calavi (...)
Lire la suite

Facebook, vecteur de diffusion de fausses informations

17 janvier 2017 par Dg24h
Lecture rapide 24 messages Facebook sur 200 étudiés colportaient des (...)
Lire la suite

Les enseignants des maternelles et primaires en grève dès ce (...)

17 janvier 2017 par Dg24h
Les syndicats du Conseil sectoriel pour le dialogue social au niveau (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires