mardi, 24 janvier 2017 •

3456 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

GABON : Maixent ACCROMBESSI pour une presse plurielle et crédible




L’avènement d’une presse plurielle et crédible au Gabon préoccupe depuis un moment Maixent ACCROMBESSI actuel Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat. Après avoir œuvré avec les jeunes conseillers de son équipe, pour la tenue à Libreville les 9 et 10 octobre derniers du 1er Forum citoyen à l’étranger du journal Libération, Maixent ACCROMBESSI veut encourager la formation et le renforcement des capacités des professionnels de Médias au Gabon.

Conscient de ce qu’aucun développement ne peut s’opérer sans le pluralisme d’idées, le directeur de cabinet du président de la République, Maixent Accrombessi, a initié depuis quelques semaines une série d’échanges avec les Hommes de médias sur l’environnement médiatique au Gabon.

La gestion de l’aide de l’Etat à la presse, le respect des règles d’éthique et de déontologie dans les médias au Gabon, le statut des journalistes et les avantages liés à la carte de presse etc…ont été au cœur des discussions entre le DC et les patrons d’organes de presse dont : François Ndjimbi, de Gabonreview, Pierre Guy Biteghé du journal Le Mbandja, Marc Ulrich Malekou de l’Association des journalistes militants pour les droits de l’homme etc…

Au terme de ces échanges, on peut dire que chacun est conscient du rôle qui doit être le sien. La vision de Maixent Accrombessi à cet effet peut se résumer en ces termes : Sans formation, pas de presse crédible, et sans pluralisme d’idées les horizons du développement restent limités.

Sans formation, pas de presse crédible

Au Gabon, le contenu diffusé dans une certaine presse laisse à désirer. Beaucoup d’articles ne respectent pas les fondamentaux en matière de journalisme…

Toutefois, malgré les éditoriaux et autres articles injurieux, calomnieux, diffamatoires, démagogiques et populistes contre sa personne, Maixent ACCROMBESSI, pour des raisons humanistes qui lui sont propres, fait de la liberté de presse son cheval de bataille. C’est animé par cette profonde aspiration que contrairement à ses prédécesseurs au poste de Directeur de Cabinet du Président, qui au moindre article négatif tentaient de museler la presse, Maixent ACCROMBESSI se veut le chantre d’une protection accrue du statut de journaliste.

Sans pluralisme d’idées les horizons du développement restent limités

Pour Maixent ACCROMBESSI, l’Etat doit investir dans la formation des journalistes et assimilés. Ces derniers doivent bénéficier de l’appui de l’Etat afin qu’à travers le pluralisme médiatique, émerge un Gabon pluriel où le débat d’idées avec hauteur de vue prime sur les attaques politiques nauséeuses « ad hominen ». C’est la condition impérative pour que les associations de presse contribuent positivement à la vitalité de la vie sociale, politique et économique du Gabon.

Conscient de l’enjeu le DC a œuvré auprès du Président de la République pour que le Gabon organise le 1er Forum Citoyen du journal Libération en terre africaine. Cet évènement citoyen, qui s’est tenu à Libreville les 9 et 10 octobre 2015 a rencontré un grand succès en permettant à tous les citoyens intéressés d’écouter et d’interpeller les responsables de tous bords, les experts, les intellectuels ou les journalistes sur la conduite des affaires publiques et le mieux vivre ensemble.

Cette initiative soutenue par le Président de la République démontre à suffisance la liberté dont jouissent les voix plurielles au Gabon notamment dans la profession de journaliste.

Eric Solly/http://afriquenews.blogs.nouvelobs.com

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

30 mai 2016 par Dg24h



16 janvier 1977-16 janvier 2017 !!

16 janvier 2017 par Dg24h
Déjà 40 ans que certains Béninois à la solde de l’impérialisme,avaient (...)
Lire la suite

Les pratiques traditionnelles de soins à l’épreuve de la raréfaction des (...)

14 janvier 2017 par Dg24h
Les ressources naturelles utilisées dans les pratiques traditionnelles (...)
Lire la suite

BÉNIN ET LAÏCITÉ : Une Réponse À John Migan

13 janvier 2017 par La Rédaction
L’article du lien ci-dessous titré : « Blocage spirituel du Bénin : John (...)
Lire la suite

ET SI LE PRESIDENT DE LA HAAC, MONSIEUR ADAM BONI TESSI TROUVAIT (...)

3 décembre 2016 par Dg24h
A la faveur d’une interview accordée à la chaîne de télévision privée (...)
Lire la suite

Quelle politique de développement pourrait-elle faire émerger l’Afrique (...)

14 novembre 2016 par Dg24h
Par Dr. Mehenou Amouzou ​L’Afrique souffre de problème d’identité très (...)
Lire la suite

KEREKOU, LES 3 K : Quel sacré bonhomme !

15 octobre 2016 par Dg24h
Par Philippe HOUNKPATIN, (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires