mercredi, 10 août 2022 •

234 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Santé

Fausse couche, un choc émotionnel pour les femmes




L’avortement spontané encore appelé fausse couche se définit comme une interruption non volontaire de grossesse. Elle constitue une expérience douloureuse difficile à vivre sur le plan émotionnel et touche près de 15 % des grossesses. Les causes de l’avortement spontané sont multiples et varient d’une femme à une autre. Face à ce phénomène, la femme peut réduire certains risques en contrôlant sa santé tout en maintenant une bonne alimentation.

Traumatisant pour les femmes, la fausse couche est un évènement fréquent et naturel. Selon Dr Arnette Fiogbé épouse Falola, Gynécologue-Obstétricienne, il s’agit d’une interruption spontanée de la grossesse avec expulsion hors de l’organisme maternel d’un embryon ou d’un fœtus de moins de 500g ou avant le terme de 6 mois de grossesse soit 28 SA (semaine d’aménorrhée).
L’avortement est précoce lorsqu’il survient avant 15 SA et tardif entre 15 SA et 28 SA. D’après la Gynécologue-Obstétricienne, dans les pays développé, on parle d’avortement lorsqu’il survient avant 24 SA.
S’agissant des signes annonçant l’imminence d’une fausse couche, Dr Arnette Fiogbé cite entre autres : la douleur pelvienne associée ou non à des crampes pelviennes voire des contractions utérines, ceci selon le terme de la grossesse, le saignement génital fait de sang rouge plus ou moins abondant suivant l’âge de la grossesse pouvant être accompagné de caillots sanguins, la disparition des signes sympathiques de grossesse comme la nausée, les vomissements, vertiges etc. « La certitude diagnostique sera apportée par une échographie pelvienne qui objectera soit : un arrêt de la grossesse, une rétention de débris ovulaires, un œuf en cours d’expulsion », signale-t-elle tout en ajoutant que 15 à 16% des grossesses connaissent un avortement.
A en croire Dr Arnette Fiogbé, les causes d’une fausse couche sont multiples et sont envisagées suivant le terme de survenue de la fausse couche. Il y a : les anomalies chromosomiques, les anomalies de l’utérus. Concernant des anomalies de l’utérus, il est question par exemple d’un utérus malformé (utérus cloisonné, utérus bicorne), une béance cervicale, une hypoplasie utérine (utérus plus petit).
Aussi, une grossesse peut-elle être interrompue par aspiration manuelle intra utérine (procédure chirurgicale d’évacuation utérine plus rapide) ou avec l’usage d’un médicament appelé ‘’misoprostol’’.
Les autres causes mentionnées par le spécialiste sont entre autres les maladies générales mal traitées comme le diabète, l’hypertension artérielle, les infections virales (VIH Sida, Hépatite), l’infection urinaire, infection génitale.
La gynécologue-obstétricienne souligne qu’il n’y a pas « de conséquence réelle après une fausse couche mais une possibilité de séquelles psychiques : anxiété, sentiment de vide, la crainte d’une nouvelle fausse couche, la crainte de concevoir encore ». Les anomalies hormonales sont entre autres : une insuffisance lutéale, une hyper androgénie.
La peur d’une nouvelle fausse couche et ou de concevoir est en générale une période très difficile pour les femmes ayant vécu au moins une fois cet évènement douloureux.

Des témoignages d’une fausse couche
Les avortements spontanés concernent toutes les tranches d’âge chez les femmes en âge de procréer. Selon Dr Arnette Fiogbé, le risque d’une fausse couche est élevé lorsque l’âge de la femme est supérieur ou égal à 35 ans et supérieur ou égal à 45 ans chez l’homme. Il va s’en dire que l’âge de l’homme a aussi une influence sur le risque de fausse couche de sa partenaire.
D’autres facteurs à risques sont l’alcoolisme, le tabagisme, l’abus de café, les antécédents d’IVG et les troubles de fertilité. Après une fausse couche, la plupart des femmes attendent un cycle de menstruation normal avant de chercher à concevoir un nouveau bébé.
Agé de 28 ans, Jeanne Folaké a vécu trois fausses couches avant d’avoir son enfant de 6 mois. Elle raconte sa première expérience : « Jeune couple attendant un enfant avec impatience, je suis tombée enceinte à l’âge de 26 ans et à 10 semaines de grossesses, j’ai fait une fausse couche. Deux mois après, je suis tombée à nouveau enceinte et ce fut le même cauchemar. Ma troisième fausse couche est l’’une de mes pires souvenirs puisque j’ai perdu la grossesse à 15 semaines. Pour ma quatrième grossesse, je l’ai eu 1 ans après avec la peur de faire une nouvelle couche, mais cette fois-ci, c’était la bonne ». Jeanne Folaké a indiqué qu’elle avait un problème de col de l’utérus. Elle l’a su lorsqu’elle est allée chez la gynécologue au moment de sa troisième fausse couche.
Après des fausses couches à répétition plusieurs femmes ont beaucoup de crainte pour leur prochaine grossesse. C’est le cas de Alice Houndégnon, qui a vécu récemment ce cauchemar. « C’est la première fois que je tombe enceinte, et je fais une fausse couche. Ce jour-là, j’ai commencé à avoir des douleurs semblables à celles des règles. C’est en ce moment que j’ai constaté un liquide semblable à un œuf blanc transparent puis une grosse perte de sang », a-t- elle confié. Après cette expérience, Alice Houndégnon dit avoir des craintes pour sa prochaine grossesse.
Nadine Sossa toujours dans l’attente d’une autre grossesse affirme qu’elle n’arrive pas à retomber enceinte, après une fausse couche vécue en mars dernier. Toutefois, elle affirme qu’il s’agit aussi d’un problème de col de l’utérus pour lequel elle suit déjà des traitements. Son conjoint qui a voulu garder l’anonymat a déclaré : « Au début, j’ai cru que le problème était à mon niveau. Nous avons fait un bilan de santé afin de mieux savoir ce qui se passe. Je crois que bientôt on pourra être parents ».
En couple depuis 03 ans, Liliane d’Almeida a eu sa première fausse couche à cause de la consommation excessive du café. « Je n’ai jamais su que consommer le café pourrait entraîner une fausse couche. Je prends le café pour pouvoir rester éveiller au travail », a-t-elle avoué. Quand j’ai eu ma première fausse couche, poursuit Liliane, « on m’a dit lors de mes consultations que ma consommation de café serait à l’origine de mon malheur. J’ai arrêté et 04 mois après, j’ai eu une nouvelle grossesse qui est venue à terme ».

Prévention d’une fausse couche
Plusieurs femmes se demandent s’il est possible de prévenir une fausse couche. Selon Dr Arnette Fiogbé, il est difficile de prévenir et d’arrêter une fausse couche qui a commencé. Toutefois, la femme peut réduire certains risques en évitant la consommation de tabac, d’alcool et adopter de bonnes habitudes alimentaires. Aussi, la femme doit-elle se faire vacciner contre la rubéole, la grippe, faire un bilan sanguin : toxoplasme et autres surtout après 03 fausses couches successives.
La fausse couche est un phénomène naturel qui traumatise la plupart des femmes. Connaître les causes de son malheur et suivre un traitement s’avère donc très primordial. La bonne nouvelle est que les femmes qui ont vécu cet évènement peuvent par la suite avoir une grossesse normale et mettre au monde leur bébé.

Akpédjé AYOSSO

www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

23 mai 2020 par La Rédaction




Le comptable d’un hôpital condamné à 5 ans de prison


10 août 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
L’ex comptable d’un centre de santé de Djakotomey, département du Couffo a (...)
Lire la suite

Le corps d’un enfant retrouvé sur la berge lagunaire


10 août 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
Un corps sans vie flottant a été découvert à quelques mètres de la berge (...)
Lire la suite

11 personnes déposées en prison par la CRIET


8 août 2022 par Marc Mensah
La Cour de Répression des Infractions Economiques et du Terrorisme (...)
Lire la suite

L’ONG Water4Life installe des distributeurs de chlore à Athiémé


30 juillet 2022 par Ignace B. Fanou
L’eau c’est la vie dit-on. Mais une eau de bonne qualité est source d’une (...)
Lire la suite

Une vingtaine de femmes sensibilisées sur les procédures de sécurisation (...)


28 juillet 2022 par Ignace B. Fanou
Les droits fonciers, les chaînes de valeurs, marketing et recherche de (...)
Lire la suite

Un agent d’entretien acquitté 11 ans après son accusation


28 juillet 2022 par Ignace B. Fanou, Marc Mensah
À la session criminelle en cours au Tribunal de Première Instance de (...)
Lire la suite

Un revendeur nigérian condamné à 2 ans de prison ferme


24 juillet 2022 par Marc Mensah
Le tribunal de première instance de Cotonou a condamné, vendredi 22 (...)
Lire la suite

Un bébé de 4 mois retrouvé dans un caniveau


23 juillet 2022 par Marc Mensah
Les riverains de Dossounou dans l’arrondissement de Hêvié, commune (...)
Lire la suite

Un homme arrêté pour viol d’une jeune handicapée


22 juillet 2022 par Marc Mensah
Poursuivi pour viol présumé d’une jeune femme handicapée en état (...)
Lire la suite

L’AFGC S.A met en place un programme d’insertion des jeunes (...)


15 juillet 2022 par Judicaël ZOHOUN
Afin d’offrir aux jeunes béninois l’opportunité de s’intégrer au marché de (...)
Lire la suite

39 agents d’un réseau de QNet interpellés


15 juillet 2022 par Marc Mensah
Trente-neuf agents d’un réseau de QNet ont été interpellés et présentés au (...)
Lire la suite

L’essence frelatée fait 3 morts et des dégâts à Djougou


15 juillet 2022 par Marc Mensah
L’essence frelatée a fait trois morts et d’importants dégâts, lors d’un (...)
Lire la suite

Un candidat déclaré admissible à titre posthume


14 juillet 2022 par Marc Mensah
Le candidat libre, Kpossi Edesse Hodonou, mort à la suite d’une morsure (...)
Lire la suite

Le Maire Alexis Aquereburu et le comité d’organisation dévoilent tout le (...)


14 juillet 2022 par La Rédaction
Face la presse nationale et internationale ce mercredi 13 juillet (...)
Lire la suite

La Fondation Claudine Talon forme 60 jeunes filles


12 juillet 2022 par Marc Mensah
60 jeunes ont quitté leur statut de filles déscolarisées en rejoignant le (...)
Lire la suite

Voici comment se paiera le ramassage des ordures à fin 2022


7 juillet 2022 par Marc Mensah
La Société de Gestion des Déchets et de la Salubrité Urbaine du Grand (...)
Lire la suite

Un technicien en marketing condamné à 9 ans ferme


7 juillet 2022 par Ignace B. Fanou
Une affaire de magouille foncière impliquant huit personnes dont un (...)
Lire la suite

Réduction des coûts de raccordement au réseau électrique


6 juillet 2022 par Marc Mensah
Le gouvernement a adopté une nouvelle politique (2022-2026) de (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires