vendredi, 31 mars 2017 •

131 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

En profondeur : Patrice Talon passe et le feu s’éteint




Euloge R. GANDAHO/LE GRAND MATIN

Nous sommes tous d’accord que nous voulons le bien-être et le développement de notre pays. Le Bénin peut-il un jour réaliser ce rêve s’il n’anticipe pas sur les crises et les conflits qui depuis des décennies empêchent d’autres nations africaines d’avancer ? Le Président Talon qui a décidé de gouverner autrement, d’œuvrer pour que les grands défis socio-économiques soient relevés pour l’amélioration des conditions de vie des populations béninoises, a engagé des réformes. Mais hélas ! Il y a déjà beaucoup d’obstacles sur le parcours. Faut-il reculer ? Faut-il abandonner la bataille alors que Patrice Talon a assuré les Béninois qu’il gagnera le pari pour que le Bénin soit réellement transformé et que le peuple soit fier de lui avoir accordé sa confiance.
Nous nous rendons compte aujourd’hui, que le Chef de l’Etat donne l’impression d’être déterminé à braver toutes les épreuves si cela peut contribuer à la préservation de l’intérêt national et au développement de la nation. Les médiations et les règlements récents de certaines crises en disent long. Et voilà Patrice Talon toujours au-dessus de la mêlée. Là où l’homme Passe, le feu s’éteint et la paix et l’unité s’installent. Le Chef de l’Etat a particulièrement contribué au règlement de la crise qui divise les fidèles de l’église protestante. Grâce à lui, le calme est revenu à la Fédération béninoise de football minée depuis quelques années par des conflits de personnes et d’intérêts. La rencontre samedi dernier du Président Talon avec les imams et les dignitaires musulmans, rencontre qui a levé tout malentendu et incompréhension sur l’occupation anarchique et illégale de l’espace public, vient de démontrer que le pouvoir actuel, attaché au respect de la loi, accepte aussi l’ouverture et les concessions et n’est contre aucune religion, comme tentent de le faire croire certains manipulateurs politiques.
Les dignitaires musulmans, très éclairés et vigilants, ont su éviter le piège des oiseaux de mauvais augure et ont compris que le gouvernement est prêt à accompagner toutes les religions pourvu que tout se passe dans le respect des lois de la République. Patrice Talon vient de faire encore un grand pas malgré les manœuvres de ses détracteurs qui peinent à faire échouer les réformes qu’il a engagées pour un Bénin où il fera réellement bon vivre pour tous.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

6 février 2017 par Dg24h



Rosine Soglo soutient toujours la voie référendaire

28 mars 2017 par Dg24h
Dans une note en date du 27 mars 2017 déposée au Parlement, Mme Rosine (...)
Lire la suite

« Un détournement de procédure - Une fraude à la Constitution (...)

27 mars 2017 par Dg24h
Par Prudent Victor TOPANOU, Maître de Conférences de Sciences politiques (...)
Lire la suite

Haïti et le Bénin interdits d’avenir ?

11 mars 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​De façon générale, les hommes et les femmes ne (...)
Lire la suite

Roger Gbégnonvi, l’ombre de Voltaire et la Lumière de Béhanzin

19 février 2017 par Dg24h
cossi-bio-osse3Il faudrait nettoyer au karcher la scène intellectuelle (...)
Lire la suite

Au Bénin, Comme au Rwanda, Notre Langue est Notre Matière (...)

10 février 2017 par Dg24h
L’Assemblée nationale rwandaise a adopté ce mercredi 8 février une loi (...)
Lire la suite

Religion et espace:Pour un débat serein et profond

3 février 2017 par Dg24h
Cette brève réflexion qui ne revendique être de facture politique, (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires