vendredi, 2 décembre 2016 •

123 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

En profondeur Ajavon blanchi, un pouvoir neutre, une justice impartiale




Après une semaine d’agitations, de commentaires, de critiques et de prises de positions, au sujet de l’affaire 18 kg de cocaïne retrouvés dans un conteneur au Port autonome de Cotonou, la Justice vient de trancher : l’homme d’Affaires Sébastien Ajavon et ses collaborateurs gardés à vue pendant 08 jours dans le cadre des enquêtes, ont été, vendredi dernier, relaxés au bénéfice du doute. Cette décision vient mettre fin à toutes supputations, insinuations ou même accusations que font certains citoyens alors que leurs allégations ne sont basées sur aucune preuve. Ceux qui soutenaient que l’homme d’affaires Ajavon est coupable ou impliqué dans cette affaire de drogue, ont été confondus dans la mesure où la justice qui a le dernier mot a tranché pour ainsi laver l’homme d’affaires de tout soupçon. C’est vrai qu’avec cette décision qui lui permet de recouvrer sa liberté il reprend ses activités, cependant, son image a reçu quelques coups compte tenu de tout ce qui a été dit sur sa personne alors qu’on devrait laisser les enquêtes suivre leur cours et la justice faire son travail pour la manifestation de la vérité. Mais au-delà de la personne de Sébastien Ajavon, c’est l’image du Bénin qui est aussi ternie durant ces quelques jours où les Béninois eux-mêmes ont éprouvé le malin plaisir de propager dans le monde entier que leur pays cité comme un modèle de la démocratie en Afrique, est aussi réputé dans le trafic de la drogue ou des stupéfiants. Quelle honte, quelle humiliation ? Heureusement, la procédure a suivi son cours et a abouti à ce verdict, contrairement à la volonté et l’empressement de certains Béninois qui se sont déjà substitués à la justice pour trouver des coupables en la personne de Ajavon et ses collaborateurs. Pendant que d’autres propageaient sur tous les toits que c’est Talon et son pouvoir qui sont complices ou les auteurs de ce coup monté contre l’opérateur économique béninois qui devient trop gênant et voudrait rompre avec la rupture.
Voyez qu’il était mieux et recommandé d’avoir des réserves ou de la prudence face à ceux qui accusaient Sébastien Ajavon et ceux qui de l’autre côté aussi accusaient sans preuve Patrice Talon d’être l’instigateur ou le commanditaire de ce vaste et supposé complot relatif à l’affaire des 18kg de cocaïne retrouvés dans un conteneur au Port autonome de Cotonou. L’analyse ne vise pas à dire qu’on n’a pas le droit de poser des hypothèses au sujet de la culpabilité de l’homme d’affaires Ajavon ou de la complicité du Président Talon dans cette affaire. Mais on devrait simplement s’arrêter aux hypothèses au lieu de faire des affirmations qui ne sont fondées sur aucune preuve. La meilleure attitude, c’est celle de Sébastien Ajavon qui depuis sa garde à vue, est resté calme, serein et n’a rien fait pour pousser ses supporters à la violence et voilà, la justice qui le blanchit. La meilleure attitude, c’est également celle du Président Talon et son pouvoir. Ils n’ont fait aucune déclaration de nature à accuser Ajavon ou à faire pression ou influence la justice, toutes choses qui ont permis à la procédure de suivre normalement son cours. Et enfin on doit saluer les juges qui ont donné la preuve de leur indépendance et de leur responsabilité : celle de rendre une décision impartiale au sujet de cette affaire pour ainsi démontrer encore une fois que le Bénin demeure une nation de justice et de paix en dépit des coups reçus et des préjudices qu’il vient de subir dans cette affaire rocambolesque.

Euloge R. GANDAHO/LE GRAND MATIN

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

7 novembre 2016 par Dg24h



Editorial : Les réformes de Talon et le prix à payer

30 novembre 2016 par Dg24h
L’avènement d’un nouveau pouvoir, les engagements que prennent ses (...)
Lire la suite

Non, le monde ne se ‘‘trumpera’’ pas

19 novembre 2016 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Et ceci n’est pas que jeu de mots. Ce qui est en (...)
Lire la suite

Il faut sauver Dieu du vaudeville des Béninois

12 novembre 2016 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) Un feuilleton narco-judiciaire a tenu le (...)
Lire la suite

Comment la corruption enveloppe le Bénin

22 octobre 2016 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Le retraité, qui se raconte au cours d’un (...)
Lire la suite

Fallait-il suspendre les syndicats étudiants ?

16 octobre 2016 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Le Gouvernement du Bénin aurait commis récemment (...)
Lire la suite

Comment l’Afrique est l’avenir de l’Europe

9 octobre 2016 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Assis dans le salon de son employé béninois, qui (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires