jeudi, 30 mars 2017 •

237 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Editorial : Affaire drogue : Gros montage ou crime organisé




De la drogue découverte dans un conteneur au Port Autonome de Cotonou et précisément 18 kg de Cocaïne dont la valeur aurait été estimée, selon les autorités en charge de la sécurité à près de 9 milliards FCFA. Cette affaire défraie la chronique au Bénin depuis le week-end dernier et l’opérateur économique Sébastien Ajavon à qui appartiendraient ces conteneurs est monté au créneau. C’est à l’occasion d’une conférence de presse au cours de laquelle, il a rejeté tout ce qui se dit au sujet de cette affaire. Et il est allé plus loin à travers ses déclarations, qui donnent l’impression qu’on s’acharne contre sa personne et en quelque sorte, un règlement de comptes par une affaire montée de toutes pièces. L’interpellation de l’homme d’affaires et celle de tous ceux qui avec lui sont gardés à vue dans le cadre de ce dossier, donnent lieu à des manifestations, des contestations et des prises de positions de la part des citoyens. Certains soutiennent et donnent raison au pouvoir du Président Talon, pendant que d’autres dénoncent une machination contre l’opérateur économique en vue de ternir son image, de le discréditer et de lui barrer la route si réellement il avait l’ambition de se présenter à nouveau à la présidentielle de 2021.
Confusion, polémique, amalgame et dénonciations gratuites, c’est ce à quoi on assiste au sujet de cette affaire de drogue qui défraie depuis quelques jours la chronique au Bénin. Une analyse de la situation permet de comprendre, qu’il y a des gens, qui pour des intérêts inavoués tentent de manipuler l’opinion publique pour emmener une majorité de Béninois à rallier leur position. Position selon laquelle des citoyens ont la ferme conviction que c’est un montage pour nuire à l’opérateur économique Ajavon alors que d’autres Béninois sans eux-aussi attendre la fin des enquêtes, accusent et se lancent dans un procès contre l’homme d’affaires. A l’étape où nous sommes, rien n’est encore clair et on devrait laisser la justice faire son travail au lieu de tirer des conclusions hâtives.
Mais quelles que soient l’issue des enquêtes et la décision que prendra la justice, cette affaire est un coup dur pour l’opérateur économique Ajavon qui a été très influent lors de la dernière campagne présidentielle, élection dont il a été également au second tour, un allié de taille du candidat Patrice Talon qui a remporté le scrutin. Cette affaire vient aujourd’hui changer les données et elle ne manquera pas d’avoir des implications au plan politique, si elle conduisait à une détérioration des relations entre les deux hommes avant les prochaines échéances électorales.

Euloge R. GANDAHO/LE GRAND MATIN

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

31 octobre 2016 par Dg24h



Peut-on ne jamais réviser une constitution ?

25 mars 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Quand on respire l’air de la France (...)
Lire la suite

Le CES en sursis !

24 mars 2017 par Dg24h
Nous en tenant au contenu du projet actuel de révision de la (...)
Lire la suite

Nous pouvons créer des biens culturels nouveaux

18 mars 2017 par Dg24h
(Par Roger Gbégnonvi) ​Si la France accédait à la demande du Bénin de (...)
Lire la suite

Conversion et signes !

2 mars 2017 par Dg24h
Coïncidence ou signe des temps, le carême 2017 chez nous chrétiens (...)
Lire la suite

Alarmistes ! Taisez-vous ! Le Bénin n’est pas embrasé.

1er mars 2017 par Dg24h
Euloge R. GANDAHO Il y a depuis quelques mois, des voix de (...)
Lire la suite

Finie la pagaille dans le secteur des Gsm

22 février 2017 par Dg24h
Euloge R. GANDAHO/LE GRAND MATIN Enfin, les abonnés aux réseaux Gsm, (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires