dimanche, 22 janvier 2017 •

193 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Lutte contre l’insécurité au Bénin

Deux braqueurs et deux faussaires arrêtés par les gendarmes




Le Commandant de la compagnie de Cotonou, le Capitaine Boni Gomina Issa Yaya et ses éléments viennent de frapper un gros coup. Dans la droite ligne des opérations de sécurisation et de lutte contre l’insécurité qu’ils ont déclenché depuis quelques semaines, ils viennent de mettre la main sur deux catégories de divorcés sociaux. Ces derniers ont été présentes à la presse ce matin.

Ils sont au total quatre, ces individus appartiennent à une bande organisée de braqueurs et de faussaires. Les deux premiers (les braqueurs), ont été appréhendés dans la nuit du mercredi dernier dans un quartier de Cotonou a souligné l’adjudant Kiti Nazaire de la gendarmerie de Sainte Rita.
Expliquant le modus opérande qui a permis de mettre la main sur ces différentes catégories d’individus, le capitaine Gomina Yaya de la compagnie de Cotonou, fera savoir que « c’est deux différentes opérations qui ont permis de mettre la main sur ces individus. La première (opération) a permis de déjouer un braquage. Nous avons filés ces deux éléments qui s’apprêtaient à braquer une opératrice économique. Grâce au professionnalisme des éléments que je dirigeais, nous avons pu interpeller ces individus malgré qu’ils aient fait usage d’une arme (pistolet automatique de fabrication artisanale à double cannons).
Dans le deuxième cas, il s’agit d’un groupe qui falsifie des documents administratifs. Nous avions pris les références de nos motos de la gendarmerie pour avoir la preuve de ce que ces faussaires peuvent effectivement nous produire des faux papiers. Et effectivement après les avoir payés, au bout de 24 heures, ils nous apportés les faux papiers. Nous avions encore lancés une seconde commande et c’est lors de la livraison de cette deuxième commande que nous avons interpellés ces éléments
 ». a précise le capitaine Gomina Yaya.
En somme, la deuxième opération a permis d’arrêter ceux qui facilitent les fuite des braqueurs et qui les aident à effacer leur piste.
Au passage, le capitaine Gomina Yaya a fait savoir que les forces de l’ordre ne dorment pas. « Nous ne dormons pas. Nous sommes toujours à pied d’œuvre pour que la situation revienne à la normale. Nous demandons à la population de coopérer avec nous afin que ceux qui posent des actes répréhensibles soient appréhender et remis à qui de droit. » a signalé le capitaine Boni Gomina Yaya. Il faut également souligner que la moisson de ces deux opérations se présente comme suit : une moto wave, un pistolet automatique de fabrication artisanale à double sorties. Deux munitions de calibres 7, une machette, deux amulettes (gris gris) et des fiches de consultation du fâ.

Par : Amir Nabil

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

29 août 2016 par La Rédaction



Le Nigéria et le Bénin en tête du trafic de faux médicaments

22 janvier 2017 par Dg24h
126 millions de médicaments falsifiés ou illicites ont été saisis au (...)
Lire la suite

Un Nigérian et un Nigerien arrêtés avec des millions

22 janvier 2017 par Dg24h
Un Nigerien et un Nigérian voyageant avec plus de 4,5 millions d’euros (...)
Lire la suite

Les populations réclament le départ du maire Adjovi

21 janvier 2017 par Dg24h
La situation se complique pour le maire Séverin Adjovi.Des conseillers (...)
Lire la suite

Le ministre Lucien Kokou reçoit les syndicats

20 janvier 2017 par Dg24h
Dans l’après-midi de ce jeudi 19 janvier 2017, le ministre de (...)
Lire la suite

Toboula veut déloger les taxi-motos sans domicile fixe

20 janvier 2017 par Dg24h
Ils devront rapidement se chercher un domicile. Les conducteurs de (...)
Lire la suite

Les pesticides rendent la vie dure aux apiculteurs de Tanguiéta

20 janvier 2017 par Dg24h
L’utilisation des pesticides pour la culture du coton conventionnel (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires