dimanche, 19 février 2017 •

213 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Nouvelles décisions du gouvernement de la Rupture

Des citoyens demandent un assouplissement des mesures




Bientôt deux mois, depuis l’installation de la nouvelle équipe, dite de rupture. Plusieurs mesures et décisions ont été prises par le Président de la République, Patrice Talon et son gouvernement pour assainir les finances publiques et pour relever les défis de développement auxquels est confronté le Bénin. Mais pour certains citoyens, cela crée quelques blocages et des grincements de dents au point où ils demandent un assouplissement des mesures.

Le Nouveau Départ de son excellence, Patrice Talon, Chef de l’Etat, Chef du gouvernement, bat son plein. Depuis le premier Conseil des Ministres jusqu’au troisième, plusieurs dossiers ont été approuvés, de même plusieurs comités ont été mis sur pied pour des reformes politiques, institutionnelles et économiques. La nouvelle équipe veut rompre progressivement avec les vielles pratiques des régimes précédents qui ont occasionné des manques à gagner pour l’Etat. Pour ce faire, plusieurs décisions ont été prises par le gouvernement. Le cas de la suspension des transports et de la commercialisation des produits forestiers, a entraîné plusieurs difficultés dans les rangs des exploitants, des commerçants et des utilisateurs du produit. Leurs cris et leurs supplications sont certainement allés droit au cœur du Président Talon qui a pris la décision d’autoriser la commercialisation interne de ces produits, ce qui a réjouit et a soulagé quelque peu les victimes. Il y a aussi le cas des Directeurs de Cabinet, des Directeurs Généraux des sociétés et Offices d’Etat qui ne doivent plus prendre aucun acte d’incidence financière en attendant que des audits ne soient faits pour clarifier la gestion économique précédemment effectuée. Même si ces mesures sont prises de bonne foi, cela crée certains blocages au niveau de certaines opérations à effectuer dans ces structures de l’Etat. Plusieurs prestataires se plaignent du non paiement de leurs dus, en attente depuis des lustres. Entre autres la suspension des contrats de publicité et de communication est au cœur de tous les débats dans l’arène des médias et des départements ministériels. En effet, ces contrats de publicité et de communication représentent les principales ressources de ces organes pour faire face à leurs charges (la pression fiscale, les charges financières vis-à-vis de leur personnel). Ces différentes mesures prises par le gouvernement mettent plusieurs structures et citoyens en difficultés. Certains acteurs haussent la voie pour manifester leurs mécontentements pendant que d’autres supplient les gouvernants afin qu’ils assouplissent les différentes mesures et décisions en vue de leur permettre de vivre du minimum. « Oui pour les reformes mais trop de rigueur tue la rigueur » estiment certains Béninois qui demandent aux nouvelles autorités de revoir leur copie et d’agir en prêtant aussi une oreille attentive aux préoccupations des populations même si elles tiennent à rompre avec les mauvaises habitudes afin de remettre le train sur les rails, véritable preuve d’un nouveau départ.

Charles S.M.B. AGOSSA/LE GRAND MATIN

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

23 mai 2016 par Dg24h



La Rupture veut dépolitiser l’administration du système éducatif

17 février 2017 par La Rédaction
Le secteur de l’éducation va connaître durant le quinquennat de la (...)
Lire la suite

Léhady Soglo récupère Nourou-Dine Saka Saley

16 février 2017 par Dg24h
Nourou-Dine Saka Saley vient d’être promu à la mairie de Cotonou. Il a (...)
Lire la suite

L’Etat se retire de la B.I.BE pour laisser la place aux actionnaires

16 février 2017 par Dg24h
La situation de crise que la Banque Internationale du Bénin (B.I.BE), (...)
Lire la suite

Le bulldozer dans les rues de Lokossa, Comé, Dogbo et Aplahoué

15 février 2017 par Dg24h
L’opération libération des espaces publics est rentrée dans sa phase (...)
Lire la suite

Rifonga-Bénin écrit aux Présidents de l’Assemblée et de la CENA

15 février 2017 par Dg24h
Le Réseau pour l’Intégration des Femmes, des Organisations non (...)
Lire la suite

Le Bénin à l’école de la Côte d’ivoire et du Sénégal

15 février 2017 par Dg24h
Cotonou a accueilli ce mardi 14 février 2017, un atelier d’échanges sur (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires