vendredi, 24 février 2017 •

217 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Résultats catastrophiques au CEP et BEPC 2016

Des avis divergents sur les vraies raisons de l’échec




La publication ces derniers jours des résultats du CEP et du BEPC, résultats qualifiés de catastrophiques par de nombreux citoyens, est source de polémique. Des parents d’élèves dont les enfants ont échoué, sont très fâchés, et dénoncent un sabotage de la correction et un règlement de comptes, estimant que les nouvelles autorités ont fait preuve d’une rigueur excessive au niveau de la correction des examens, dans le dessein de montrer aux populations qu’il y a trop de complaisance ou de laxisme au sujet des examens au temps du régime de Boni Yayi. Certains sont allés plus loin en dénonçant la politisation des examens et surtout des résultats quand Boni Yayi était au pouvoir. Ils font allusions aux taux de réussite qui s’élevaient parfois à 80 ou 90% pour certains examens, à la satisfaction des parents. Pour certains citoyens, les mauvais résultats de l’année 2016, est la preuve que les autorités de la rupture ont fait preuve de rigueur et tiennent à mettre un terme aux rachats fantaisistes de certains élèves de niveau très bas qui ne méritent pas le diplôme.
Les avis sont donc divergents. Certains rendent responsables les enseignants pendant que d’autres accusent les autorités qui ont introduit le nouveau programme ou l’approche par compétence dans le système éducatif béninois. Il y a d’autres qui rendent plutôt responsables les parents d’élèves de l’échec de leurs enfants. Des Béninois estiment que les élèves eux-mêmes ont une part de responsabilité au sujet de ces mauvais résultats. La polémique se poursuit et on est finalement tenté de dire que tout le monde est coupable. Mais en réalité, il faut dire que le Bénin ne gagne rien à attribuer chaque année, facilement des diplômes à des élèves non méritants qui seront à l’avenir des cadres incompétents dans l’administration. Et l’autre préoccupation majeure, ce sont les maux qui minent le système éducatif béninois qui suscitent des interrogations et de profondes réflexions. Il faut corriger les insuffisances pour l’adapter aux réalités du pays et le rendre plus performant.

Euloge R. GANDAHO/ Le Grand Matin

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

12 juillet 2016 par Dg24h



Étienne Houessou réélu président

24 février 2017 par Dg24h
La Maison des médias a servi de cadre le jeudi 23 février 2017 à (...)
Lire la suite

La loi portant statut de la fonction publique mise en conformité

23 février 2017 par Dg24h
La mise en conformité de la loi 2015-018 portant statut général de la (...)
Lire la suite

« 2016 a été une année terrible pour les droits de l’Homme »

23 février 2017 par La Rédaction
Le respect des droits de l’Homme n’a pas connu d’évolution en 2016. (...)
Lire la suite

Trois mois de prison ferme pour un trafiquant de carapaces de (...)

22 février 2017 par Dg24h
Trois mois d’emprisonnement ferme, 200.000 FCFA d’amende et 1.000.000 (...)
Lire la suite

Deux sessions extraordinaires pour les députés jeudi

22 février 2017 par Dg24h
Douze (12) points sont inscrits à l’ordre du jour des deux sessions (...)
Lire la suite

Le parlement en extraordinaire ce jeudi

21 février 2017 par Dg24h
La première session extraordinaire de l’Assemblée nationale s’ouvre ce (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires