samedi, 21 janvier 2017 •

183 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Dernier jour de campagne électorale : Cotonou entre vacarme et pluie d’affiches




Pour gagner le vote du dimanche 20 mars, les finalistes de la présidentielle de 2016 et leurs supporters font feu de tout de bois. Conséquence, la ville de Cotonou depuis les premières du matin de ce vendredi est entre vacarme et pluie d’affiches.

René Adéniyi

Vendredi 18 mars 2016. Encore 24 heures, et ce sera fini de la campagne électorale. Depuis le matin, les rues , grandes artères , maisons, arbres, poteaux électriques ont une nouvelle fois , été pris d’assaut par des milliers d’affiches et de posters à l’effigie de Patrice Talon ou de Lionel Zinsou. Et pour cause, c’est non seulement le dernière journée de campagne électorale mais aussi c’est le moment fatidique , inespéré , pour aller à la conquête des électeurs. Chose remarquable, la pluie de la nuit du jeudi au vendredi a on dirait, redonné avec la fraîcheur ambiante , une nouvelle énergie à tout le monde. Concernant les poseurs d’affiches , il faut signaler qu’ils ont essayé avec ardeur, talent et argent bien sûr, à remplacer les affiches déchirées ou enlevées par dame pluie ou le vent. Ce vendredi et c’est là, le constat général, l’ambiance de la campagne électorale est montée d’un cran. Partout des cortèges , convois et files de motos qui dans un vacarme assourdissant , vantent les mérites d’un candidat en criant, en chantant, en klaxonnant ou en dansant ; ceci, avec des déversements ou lâchage de beaucoup d’affiches. Un coup d’oeil sur le sol , dans la plupart des rues , grandes artères, caniveaux et places de Cotonou et on constate aisément les dégâts. Des dizaines de milliers d’affiches volant au gré du vent. Amusés et heureux, les bambins s’emploient à les ramasser pour les brandir après comme des trophées ou gadgets. " N’entre pas dans mon atelier avec les affiches de ce candidat que tu as ramassées " dit pourtant devant nous sur la place d’un marché à Akpakpa , une couturière à son enfant de retour à l’instant de l’école. Joyeuse pagaille ou pagaille joyeuse en somme , la dernière journée de campagne électorale à Cotonou car la belle image de tout ce vacarme , c’est que tout se passe dans la paix. On crie, on file à toute à allure , on klaxonne, on bat des mains, on saute en l’air , on applaudit, on chante, on halète, on est content , on est cool pour certains.Encore quelques heures , et la campagne électorale, du moins, sa dernière journée, prendra fin...Pendant ce temps, le vacarme, les affiches volent, volent sous un ciel nuageux. Heureusement ...Au Bénin, le peuple est pacifique et Dieu aime dit-on le pays.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

18 mars 2016 par La Rédaction



Les membres du CEJ se mobilisent à Porto-Novo

21 janvier 2017 par Dg24h
Le Cercle d’Etudes des Jeunes (CEJ) s’est réuni ce samedi 21 janvier (...)
Lire la suite

La convention patriotique des forces de gauche critique le (...)

19 janvier 2017 par Dg24h
Les membres de la convention patriotique des forces de gauche (Cpfg) (...)
Lire la suite

Nicéphore Soglo se prononce sur la libération des espaces (...)

19 janvier 2017 par Dg24h
En réaction à la supposée guéguerre entre la Mairie de Cotonou et la (...)
Lire la suite

Edmond Agoua indexe le gouvernement Talon

13 janvier 2017 par La Rédaction
L’examen de la question relative à la chute de la filière véhicules (...)
Lire la suite

La fête "WEMEXWE" suspendue jusqu’à nouvel ordre

13 janvier 2017 par La Rédaction
Par décision de justice en date du 12 janvier 2017, du tribunal de (...)
Lire la suite

Ce qu’il faut comprendre du rapprochement Talon-Houngbédji

12 janvier 2017 par La Rédaction
Les relations semblent à nouveau cordiales et au beau fixe entre le (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires