samedi, 25 février 2017 •

149 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Gestion du Fonds d’aide à la culture

Dakpè Sossou demande au gouvernement d’auditer le Fac




Le député Dakpè Sossou n’est pas satisfait de la manière dont les fonds sont gérés au ministère de la culture. Dans sa requête de questions orales avec débat adressée au gouvernement, il dénonce des malversations financières au Fonds d’aide à la culture. Dakpè Sossou demande d’auditer le Fac.

La gestion faite du Fonds d’aide à la culture ces dernières années préoccupe le deuxième secrétaire de l’Assemblée nationale.
Selon l’honorable Dakpè Sossou, l’argent du contribuable mérite respect et sa gestion requiert transparence, efficacité et efficience. Ce qui n’est pas le cas au Fonds d’Aide à la Culture (FAC) où "des milliards sont gérés dans le désordre et l’anarchie au mépris de toute orthodoxie en la matière". L’élu du peuple, à travers des questions orales avec débat adressées au Gouvernement, réclame la justification des dépenses de transfert du Fonds d’Aide à la Culture. Il demande au gouvernement de commanditer l’audit de la gestion dudits fonds. Lire l’intégralité de sa requête.

Questions orales avec débat

Suite à la lecture du projet du budget gestion 2017 présenté par le Ministre du Tourisme et de la Culture, il ressort que certaines dépenses de transfert s’exécutent sans justification. Les ressources transférées au Fonds d’Aide à la Culture font partie de ces dépenses non justifiées alors qu’elles s’élèvent à deux milliards trois cent cinquante millions (2.350.000.000) francs CFA au titre de l’année 2016. Cette manière de gestion peu orthodoxe, ajoutée aux plaintes récurrentes des bénéficiaires du FAC et aux supputations des artistes, frise le détournement de deniers publics et ne saurait restée sans inquiéter la Représentation Nationale qui demande au Gouvernement de fournir des clarifications satisfaisantes aux préoccupations ci-après :
1. Quelles sont les dispositions prises par le pouvoir central pour la gestion transparente, efficace et efficiente des dépenses de transfert en général et du Fonds d’Aide à la Culture en particulier ?

2. Quelles sont les mesures conservatoires prises par le Gouvernement face à cette dérive ?

3. Ne pouvant rester insensible aux plaintes des populations en général et des bénéficiaires du Fonds d’Aide à la Culture en particulier, la Représentation Nationale exige qu’un audit soit commandité sur la gestion du FAC pour le compte des années 2015 et 2016.
Porto-Novo, le 08 Décembre 2016

Dakpè SOSSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

8 décembre 2016 par Dg24h



Le Tribunal de Lokossa en feu

24 février 2017 par Dg24h
Une partie du Tribunal de première instance de 2ème classe de Lokossa (...)
Lire la suite

Le Bénin épinglé par Amnesty International

24 février 2017 par La Rédaction
Le mercredi 22 février 2017, Amnesty International a présenté dans 159 (...)
Lire la suite

La Cour suprême conforte le pouvoir de Sévérin Adjovi

24 février 2017 par La Rédaction
Après avoir gagné le combat de la destitution enclenchée contre sa (...)
Lire la suite

« 2016 a été une année terrible pour les droits de l’Homme »

23 février 2017 par La Rédaction
Le respect des droits de l’Homme n’a pas connu d’évolution en 2016. (...)
Lire la suite

Des examens pour valider la Licence et le Master délivrés par les (...)

23 février 2017 par La Rédaction
L’administration Talon désinfecte totalement l’enseignement supérieur (...)
Lire la suite

Bientôt une police des pêches au Bénin

23 février 2017 par La Rédaction
Conformément à la loi du 7 août 2014 relative à la pêche et à (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires