lundi, 27 mars 2017 •

87 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Crise du football béninois : Le talon d’Achille du gouvernement




La crise du football au Bénin perdure malgré l’avènement du régime du nouveau départ. Jusque-là , beaucoup de dossiers sont étudiés , évoqués , examinés ou traités par le gouvernement à l’exception de celui de cette crise du cuir rond. Tout porte à croire que ladite crise est le talon d’Achille des autorités de la rupture.

Marie Soeur Tampily

Le Bénin suspendu par la Fifa. Cette nouvelle depuis environ un mois a déjà fait le tour du monde . Au Bénin, tout le monde est également informé surtout que les Écureuils juniors ont été disqualifiés d’un important match qu’ils devaient jouer contre la Libye. De la même manière leurs ainés ne savent toujours pas s’ils sont encore en route pour la Can de football Gabon 2017. Au ministère des sports, et c’est là l’imbroglio, on a l’impression qu’on a croisé les bras et qu’on regarde la situation de football béninois déjà cancéreuse , plonger dans un coma indéterminé. Un jour vient, et ledit ministère parle de démarches entreprises pour sauver le football national. Un autre jour , on dit aux Béninois que la situation est difficile et date depuis l’ère Boni Yayi. Incroyable mais vrai ! Le gouvernement de la rupture est-il incapable de faire sortir le football béninois de sa métastase avancée avec une guerre de clans , de personnes et d’intérêts ? Tout porte à le croire car tout comme la crise énergétique, la situation à la Sonacop, au port de Cotonou et bien d’autres secteurs clés pris en charge expressément par le gouvernement du nouveau départ, le dossier football se situe semble -t-il au dernier rang . Sinon , comment comprendre cet immobilisme pour réconcilier les frères ennemis du football béninois ? Comment comprendre ce silence assourdissant du gouvernement sur la question alors que le pays compte plus de 07 millions de jeunes et des millions de mordus du sport roi. On a beau dire que tous les sports désormais se valent ou s’équivalent . Mais on oublie que mis à part le football qui est devenu une industrie , un véritable business au monde, aucun autre sport ne peut remplir le stade Mathieu Kérékou. Dommage pour le gouvernement de la rupture ! La crise du football béninois est son talon d’Achille . Avis au Chef de l’État et à son ministre des sports qui semble n’avoir rien compris ..

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

26 mai 2016 par La Rédaction



Samuel Eto’o reçu par le chef de l’État

25 mars 2017 par Dg24h
La star du football le Camerounais Samuel Eto’o est arrivé au Bénin, ce (...)
Lire la suite

Pour qui votera Anjorin Moucharafou ?

16 mars 2017 par La Rédaction
La bataille pour la présidence de la Confédération Africaine de football (...)
Lire la suite

Julien Minavoa réélu pour 4 ans

11 mars 2017 par La Rédaction
Le Président du Cnob, candidat à sa propre succession a été réélu (...)
Lire la suite

Match amical Ecureuils-Etalons en mars prochain

3 février 2017 par La Rédaction
Alors que la Can Gabon 2017 prend fin ce dimanche, les Ecureuils du (...)
Lire la suite

Lettre ouverte au Ministre des Sports sur l’image de notre équipe (...)

16 janvier 2017 par Dg24h
lettre-ouverte Monsieur le Ministre, Permettez-moi de prendre un (...)
Lire la suite

Les Écureuils dans un groupe difficile

14 janvier 2017 par La Rédaction
La Confédération africaine de football (Caf) a effectué ce jeudi 12 (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires