mercredi, 22 septembre 2021 •

680 visiteurs en ce moment


 
 

 
 
 
 
FIL D'ACTUALITÉ

Ce que Me Adrien Houngbédji a dit sur Zone Franche de Canal 3 TV




“Si le corps électoral n’est pas convoqué d’ici deux semaines, il n’y aura pas d’élection en 2014”, dixit Me Houngbédji
 
Le président du Parti du renouveau démocratique (Prd) Me Adrien Houngbédji, a lors de sa sortie médiatique ce dimanche sur Canal3 Bénin, dit tout haut ce que d’autres pensent tout bas.
 
Invité de l’émission “Zone franche” de Canal3 Bénin, le président du Parti du renouveau démocratique (Prd), Me Adrien Houngbédji, n’est pas allé du dos de la cuillère pour mettre à nu les intentions du gouvernement à ne pas mettre à la disposition du Comité d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos/Lépi), les trois (3) milliards indispensables pour la correction de la Lépi.
Selon ses explications, le régime en place ne veut pas des élections transparentes. D’après ce que disent les membres du Cos/Lépi, il faut interpeller le gouvernement. Je ne vends pas mon âme au diable. Ce que dit le gouvernement ne tient pas. Le Cos/Lépi a un budget de neuf (9) milliards voté par l’Assemblée nationale et il faut que ce budget soit mis à sa disposition quitte à leur demander des comptes après. Au lieu chercher des poux sur un crâne rasé, le pouvoir doit mieux faire en affectant au Cos/Lépi les ressources dont il a besoin pour son fonctionnement. “Une mission, un homme et des moyens” dit-on. Selon Me Houngbédji, le dilatoire du gouvernement s’explique par sa volonté manifeste de ne pas vouloir des élections conformément aux textes de la République. Ceci, précise t-il, du fait de les perdre. Mais tout compte fait, il les perdra, rassure t-il, que ce soit dans la 15ème circonscription électorale ou à Porto-Novo, la mouvance mordra la poussière.
 
Le piège qui guette le peuple


Si d’ici deux semaines, affirme Adrien Houngbédji, le président Boni Yayi ne convoque pas le corps électoral, il n’y aura pas d’élection en 2014 conformément à la loi électorale.

A qui incombera cette parjure ? A la question, le président du Prd répond en disant que la faute sera non seulement au système en place mais surtout à la Cour constitutionnelle puisque dans l’une de ses décisions, la Haute juridiction a déclaré qu’il n’y aura pas d’élection sans Lépi.

Analysant l’hypothèse du couplage des élections, le candidat malheureux à la présidentielle 2011, a confié que le couplage ne répond pas aux préoccupations du peuple. Pour lui, le peuple est traumatisé par ce qui s’est passé en 2011 où la mascarade électorale a été trop flagrante. Tout le monde est convaincu qu’il y aura de nouvelles élections pour corriger ce tripatouillage. Mais les élections ne sont pas organisées depuis plus d’un an et personne ne peut dire sans risque de se tromper quand elles seront organisées.
A l’en croire, c’est la raison fondamentale de l’université de vacances 2014 du Prd. A notre niveau, on a estimé qu’il faut faire avancer les choses. “Le code électoral et les prochaines élections” est le thème autour duquel s’articule cette assise. La démocratie a besoin de repère. La préoccupation du Prd est d’organiser les élections à bonne date et de façon transparente. C’est dans cette même dynamique indique le leader charismatique des “Tchoco tchoco”, qu’une proposition de loi (une liste ad’hoc) pour la correction de la Lépi a été introduite au Parlement par le Prd. Entre autres avantages de cette loi, le dépouillement et la compilation des résultats des élections se feront sous le regard d’un magistrat.
L’autre danger selon Me Houngbédji, tout est fait exprès pour créer un vide juridique en 2016 dans la perspective de plonger le pays dans une crise politique.
 Pour empêcher le pire le Prd s’emploie à la mise en place d’un groupe de travail lors de son université de vacances. “On ne peut sortir de l’impasse si le gouvernement et la Cour constitutionnelle apportent leur contribution”. Il appelle le Chef de l’Etat à faire l’impossible pour que les élections se tiennent compte tenu compte tenu de la place que les Béninois lui ont confiés et la situation de paix qu’il a héritée.
 
Me Freddy Houngbédji, l’oeil du Prd à la Céna
Depuis que le choix du parti a été porté sur lui pour représenter le Prd à la Commission électorale nationale autonome (Céna), MeFreddy Houngbédji fait objet de toutes critiques. Certaines critiques font même état de ce que le président du Prd ferait la promotion de sa progéniture au soir de sa vie politique. Ce que l’invité de “Zone franche” de ce dimanche a démenti. S’inscrivant en faux contre ces allegations, le porté flambeau de l’opposition à la présidentielle 2011 a fait observer que le choix de son fils a été fait par la direction du parti compte tenu des enjeux électoraux futurs.
Selon ses dires, le parti avait prévu un autre cadre pour la Céna, mais du fait des enjeux, il a été proposé par la direction du parti de placer Me Freddy Houngbédji parce qu’on a estimé qu’il est digne de confiance et que s’il trahit c’est le président du Prd qui l’aurait fait.
Pour ce qui concerne la crise qui a suscité le départ du Prd de Moukaram Océni, Me Adrien Houngbédji a fait remarquer que trois dossiers l’ont opposé au maire de Porto-Novo. Il s’agit de la construction de l’hôtel de ville de Porto-Novo sans le bouclage du financement, du projet de dotation de la ville de 20 bus sans une étude préalable sur le fonctionnement de ces bus et la construction d’un jardin sans l’accord du Conseil municipal.
 
Odi I. AÏTCHEDJI
 
 
 
 www.24haubenin.info ; L’information en temps réel 
www.24haubenin.bj ; L'information en temps réel

21 septembre 2014 par Judicaël ZOHOUN




RLC dépose son dossier au Ministère de l’intérieur


14 septembre 2021 par Marc Mensah
Le parti Restaurer La Confiance (RLC) a déposé dans la matinée de ce (...)
Lire la suite

Soumanou Toleba chez Paul Hounkpè


31 août 2021 par Marc Mensah
A la tête d’une délégation, Soumanou Toléba, président du parti Force Cauri (...)
Lire la suite

MPL en audience chez le chef de file de l’opposition


26 août 2021 par Marc Mensah
Une délégation du parti Mouvement Populaire de la Libération (MPL) a été (...)
Lire la suite

L’UP lance les "Conférences de l’Union" le 27 juillet


20 juillet 2021 par Marc Mensah
"61 ans d’indépendance : Quelle Afrique ?" c’est sous ce thème que se (...)
Lire la suite

Un élu communal UP démissionne à Houéyogbé


20 juillet 2021 par Marc Mensah
Philippe Adjitonou, conseiller communal de Houéyogbé a quitté son poste. (...)
Lire la suite

Béo Aguiar et Edmond Ayindé quittent Moele-Bénin


16 juillet 2021 par Marc Mensah
Le parti Mouvement des Elites Engagées pour l’Emancipation du Bénin (...)
Lire la suite

Tèbè remplace Korogoné à la présidence du MPL


5 juillet 2021 par Marc Mensah
Sabi Sira Korogoné a passé le témoin à Expérience Tèbè pour présider le (...)
Lire la suite

Les populations apprécient la gestion de Rufino d’Almeida


3 juillet 2021 par Akpédjé Ayosso
Après un an à la tête de la mairie de Bohicon, Rufino d’Almeida et son (...)
Lire la suite

Le BR reprend l’installation de ses structures décentralisées


2 juillet 2021 par Ignace B. Fanou
Le parti Bloc Républicain (BR) va reprendre l’installation de ses (...)
Lire la suite

Témoignages effrayant des détenus politiques au Bénin


24 juin 2021 par Judicaël ZOHOUN
Au lendemain de l’historique Conférence Nationale des Forces Vives de la (...)
Lire la suite

Pas de Conseil des ministres ce 23 juin


23 juin 2021 par Akpédjé Ayosso
La séance hebdomadaire du gouvernement béninois n’aura pas lieu ce (...)
Lire la suite

Nicolas Ganlodji quitte FCBE


22 juin 2021 par Akpédjé Ayosso
Un conseiller de la commune de Dangbo démissionne du parti Force Cauris (...)
Lire la suite

Céphise Beo Aguiar et Edmond Ayindé suspendus de Moele-Bénin


14 juin 2021 par Akpédjé Ayosso
Par décision en date du dimanche 13 juin 2021, le président Jacques (...)
Lire la suite

Paul Hounkpè sollicite l’intervention du Médiateur pour le (...)


9 juin 2021 par Marc Mensah
Le chef de file de l’opposition, Paul Hounkpè, a été reçu en audience dans (...)
Lire la suite

Le parti d’opposition RLC porté sur fonts baptismaux samedi


8 juin 2021 par Marc Mensah
Le parti politique annoncé par Iréné Agossa, candidat à l’élection (...)
Lire la suite

L’absence de Soglo et Yayi n’est pas la faute du gouvernement


7 juin 2021 par Marc Mensah
Les deux (02) anciens présidents de la République du Bénin, Nicéphore (...)
Lire la suite

« C’est l’attitude d’un homme d’Etat, pas d’un politicien »Wilfried (...)


6 juin 2021 par Ignace B. Fanou
Après son investiture pour un second mandat de cinq ans, le président (...)
Lire la suite

Infrastructures, énergie, lutte contre le terrorisme au cœur des (...)


5 juin 2021 par Marc Mensah
Le président égyptien Al-Sissi et le président béninois Patrice Talon ont (...)
Lire la suite


ÉCOUTER FRISSONS RADIO


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires