mercredi, 29 mars 2017 •

298 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Complicités au sommet de l’Etat

Ce qu’il faut comprendre du rapprochement Talon-Houngbédji

Par Finafa N. OJUOLA




Les relations semblent à nouveau cordiales et au beau fixe entre le Chef de l’Etat, Patrice Talon, et Me Adrien Houngbédji, président du Parlement. Récemment, au cours de deux différentes cérémonies officielles, on a entendu les deux personnalités se jeter des fleurs, et faire des déclarations bien affectueuses.

Or, pour qui connait l’histoire politique récente du pays, ces amabilités et la complicité naissante entre ces deux personnages n’étaient pas données d’avance. Mais, en politique, dit-on, on ne peut jurer de rien. Et, la réalité d’hier, est aujourd’hui caduque. Les relations entre le chef de l’Exécutif, et celui du législatif en sont une parfaite illustration. Car, Patrice Talon et Adrien Houngbédji viennent de loin. Ils ont vécu des mûres et des vertes, et traversé de nombreuses péripéties qui pourraient justifier qu’ils deviennent ennemis à vie. Par exemple, l’élection présidentielle de mars 2016, a été un moment politique complexe, et une épreuve difficile et compliquée pour eux. Certains secrets d’alcôve, qui devraient rester au couvent politique, ont dû fait leur apparition sur la place publique. Tant l’enjeu de cette élection, son issue difficile à prévoir, et la détermination de chaque camp à rafler la mise, ont suscité moult passions. On sait désormais, que Patrice Talon, alors candidat, avait longtemps cherché le soutien politique du Parti du renouveau démocratique (Prd) d’Adrien Houngbédji, et ce, de guerre lasse. On sait aussi, que le patron du Prd n’avait pas encore totalement digéré le soutien que le magnat du coton avait apporté en 2006 et 2011 à son challenger à ces deux élections présidentielles. Par contre, en 2016, c’est la présence dans les starting blocs du banquier international franco-béninois, Lionel Zinsou, qui é été la pomme de discorde. Neuf mois après l’élection, l’eau a nécessairement coulé sous les ponts. Les uns et les autres ont certainement eu l’occasion de panser leurs blessures. Après le succès de Patrice Talon, l’on s’attendait, naturellement et logiquement, à ce que les relations entre ces deux personnalités qui se retrouvent par la force des choses à la tête de l’Etat, soient houleuses, tendues et pleines de frictions. Mais, c’est sans compter avec les atermoiements et autres fortunes de la vie de la politique. Voulant sûrement éviter des désaccords qui paralyseraient le fonctionnement de l’Etat, les deux se sont efforcés de mettre de l’eau dans leur vin. Ils affichent un rapprochement et les mêmes vues sur plusieurs sujets. Cela augure-t-il du bien de l’Etat de droit ? C’est la question que bon nombre d’observateurs se posent. D’ailleurs, à juste titre. Car, les tristes années Yayi ont édifié plus d’uns sur les accointances coupables et contre-productives qu’il pouvait y avoir entre personnalités au pouvoir. Dans le cas d’espèce, avec l’avènement de Patrice Talon, les rapports de forces ont changé. En homme politique avisé et expérimenté, qui en a vu d’autres, Adrien Houngbédji s’est ravisé. Plus proche de la sortie, il a certainement un héritage à préparer. C’est ce qui a sans doute pesé dans la balance.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

12 janvier 2017 par La Rédaction



Le PCB dit « non » à une révision de la Constitution à l’insu du (...)

29 mars 2017 par La Rédaction
La situation politique nationale et le projet de révision de la (...)
Lire la suite

Bio Tchané et Agbénonci ont représenté le Bénin au Forum des Marchés (...)

29 mars 2017 par La Rédaction
Le Ministre d’État chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio (...)
Lire la suite

Patrice Talon prend acte de la démission de Candide Azannaï

29 mars 2017 par Dg24h
Le chef de l’Etat a pris acte de la démission de son ministre délégué (...)
Lire la suite

Le projet de révision de la constitution évolue vers sa recevabilité

28 mars 2017 par Dg24h
La commission des lois et des droits de l’Homme s’est retrouvé ce mardi (...)
Lire la suite

Candide Azannaï traité d’ange et de démon

28 mars 2017 par Dg24h
La démission surprise, le 27 mars 2017, du ministre délégué auprès du (...)
Lire la suite

Léonce Houngbadji demande la démission des autres membres du (...)

28 mars 2017 par Dg24h
Le bureau politique national du Parti pour la Libération du Peuple (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires