dimanche, 26 mars 2017 •

201 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Assemblée nationale:Dernier hommage des députés à Éric N’da




La représentation nationale a rendu vendredi dernier, un hommage mérité au ministre Éric N’da, ancien député élu pour le compte de la sixième législature. Une occasion pour le président de l’institution, Me Adrien Houngbédji de reconnaître les mérites de l’illustre disparu dont les talents ont été mis à contribution dans un passé récent concernant le développement de la nation béninoise.
Ils étaient plus de la cinquantaine les parlementaires à avoir honoré de leur présence, la cérémonie d’hommage à feu Eric N’da, ministre de la République, ancien élu de la nation pour le compte de la septième législature. Une cérémonie qui a connu la participation des représentants du gouvernement et de certaines personnalités politiques. Un moment mis à profit par les membres de l’institution parlementaire en centrant leur intervention sur les mérites de l’illustre disparu. Une opportunité pour Me Houngbédji de témoigner à la face du monde, de l’immensité de feu Éric N’da. Un citoyen sans couleur dont les mérites et talents ont d’un intérêt pour l’aboutissement de certaines réflexions favorables à la mise en œuvre des politiques publiques dans notre pays. C’est fort de cette donne que les autorités actuelles de l’institution parlementaires, tiennent à lui rendre un hommage digne du nom. Celui permet d’hisser au sommet de la gloire, les citoyens de la République ayant preuve de bonne conduite dans les faits et gestes quotidiens.
N.A

Témoignages des députés

Nassirou Arifari-Bako (FCBE)
C’est un homme que j’ai connu depuis avant qu’il vienne sur la scène politique, comme cadre, comme technicien dans des projets. Ensemble, nous avons fait la 5è législature. Nous avons été membre du gouvernement pendant quatre ans. Ensemble, nous avons aussi été tous été député de la 5è législature. Donc c’est quelqu’un que je connais vraiment. Un homme très courtois, très affable, un homme de grande ouverture. Nul ne meurt avant son heure, nous ne pouvons regretter sa disparition, et présenté nos condoléances à la famille éplorée…

René Bagoudou (Alliance Soleil)
Ce sont des sentiments de regret. Vous devez le savoir que Eric Kouagou N’dah, est un collègue très cher à nous autre. Nous qui sommes ces collègues, parce ce que c’est un député qui a marqué son empreinte lors du début de la 7è législature. C’est un personnage qui va nous manqué beaucoup, parce que pour des travaux en commission comme en plénière, il a su tenir quand même, les propositions pertinentes, qui ont su guider les uns les autres par rapport à des décisions à prendre. Je tiens à lui rendre un hommage, à toute la famille et aux membres de sa famille.

Idrissou Bako (FCBE)
C’est un de mes collègues, un ancien patron aussi. Parce qu’avant d’être collègue député, c’était mon patron au (PDRT), le Programme de développement des plantes à racines et tubercules. Il faut dire que c’est un sentiment de tristesse et de grand regret, parce qu’Eric N’dah a été un modèle, c’est un grand homme. Aussi bien sur le plan politique que sur le plan social, puisqu’il est toujours apprécié. Aujourd’hui, il nous a quitté brûtalement. On ne fera que s’en remettre à Dieu…

Noël Akissoé (PRD)
Vraiment, je dois dire que c’est un sentiment de tristesse. Je connais le collègue Eric N’dah, depuis 2011, quand il était directeur du PDRT. Moi je travaillais à l’Université. Donc, on travaille ensemble dans le même projet en tant que collaborateur. Quand j’ai eu la triste nouvelle, c’était vraiment un choc. C’est un collègue qui est calme, simple, qui est à tu et à toi avec tout le monde. On est dans la même commission : éducation et des affaires sociales. C’est une mort tragique. Comme on le dit souvent : la mort à des rigueurs à nulle autre pareille. C’est l’équation que tout le monde doit résoudre…

Propos transcrits par Nicaise AZOMAHOUN

Qui est Eric N’dah ?
Eric Kouagou N’dah est né le 24 octobre 1955 à Boukoumbé. Après ses études primaires et secondaire à Boukoumbé, il a poursuivit ses études secondaires au Lycée Mathieu Bouké de Parakou, où il a obtenu son baccalauréat scientifique série C en 1978. Nanti en 1986, du Diplôme d’ingénieur agro-économiste de l’Université de La Havane, Eric N’dah a poursuivi ses études universitaires à l’Institut panafricain de développement de Ouagadougou au Burkina-Faso, d’où il sortit en 1996, avec le Diplôme d’études supérieures spécialisées en planification régionale et en aménagement du territoire. La carrière professionnelle de ce planificateur a démarré par l’Organisation néerlandaise de développement, successivement comme assistant-technique puis coordonnateur de projet et chargé de programme. En 2001, il fut nommé coordonnateur national du PDRT, en mai 2006, il fut nommé chargé de mission du Président de la République, dans le suivi de l’élaboration de la mise en œuvre de la politique agricole nationale. Élu député en 2007, à la 5è législature, il siégea durant son mandat de parlementaire, à la Haute cour de justice, en qualité de juge. En 2011, les populations de la 3è circonscription électorale, regroupant Boukoumbé, Cobly, Matéri et Tanguiéta, lui renouvelèrent leur confiance, pour siéger au Parlement de la 6è législature, et ceux en qualité de membre de la commission du Plan et du développement. Il occupa de 2011 à 2015, le poste de ministre des enseignements maternel et primaire.

Nicaise AZOMAHOUN

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

14 mars 2016 par La Rédaction



Le maire Zossou veut rehausser l’image du FIP 2018

25 mars 2017 par Dg24h
Après le succès de la 1ère édition du Festival des Arts et de la Culture (...)
Lire la suite

Le maire de Porto-Novo poursuit les contacts avec les partenaires (...)

25 mars 2017 par Dg24h
Le maire de Porto-Novo Emmanuel Zossou et sa délégation ont poursuivi en (...)
Lire la suite

« Rendez au Bénin les trésors pillés pendant la colonisation (...)

24 mars 2017 par Dg24h
Un collectif de députés français et béninois, ralliés par les rois du (...)
Lire la suite

Désormais plus de ‘’gratte-ciels’’ en zone résidentielle urbaine

23 mars 2017 par Dg24h
Les bâtiments en zone résidentielle urbaine ne doivent plus dépasser une (...)
Lire la suite

Les étudiants de l’INE sensibilisés sur la gestion des eaux (...)

23 mars 2017 par Dg24h
Le rectorat de l’Université d’Abomey-Calavi et les responsables de (...)
Lire la suite

Les eaux usées, le nouvel or noir

23 mars 2017 par Dg24h
Amzath Fassassi Lecture rapide Les eaux usées doivent être (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires