lundi, 27 mars 2017 •

79 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

AG élective de la FBF : Les choses se précisent, les menaces aussi




             ( Le ministre Homecky doit veiller au grain )
Suite au délai en grâce accordé par la Fifa au Bénin, la très controversée assemblée générale(Ag) élective de la Fédération béninoise de football (Fbf) doit se tenir comme prévu. Mais c’est sans compter avec les menaces.

Des sources bien renseignées, l’assemblée générale élective de la Fédération béninoise de football (FBF) se tiendra jeudi prochain. Elle sera organisée par le Comité de normalisation (Conor) de concert avec les émissaires de la Fifa ou de la Caf renseignent les mêmes sources. Les doigts croisés, le public sportif attend et espère un aboutissement heureux compte tenu de l’incertitude. Si cette assemblée générale élective ne se tenait pas, bienvenue à nouveau la suspension du Bénin et adieu les éliminatoires de la Can Gabon 2017 et donc plus de match contre la Guinée Équatoriale. Pour le moment, on n’est pas encore là.
Le seul et grand souci qui plane sur cette assemblée générale élective est la difficulté des acteurs du football à accorder leur violon autour de la liste unique conduite par l’ancien président de la Fédération béninoise de football. Ce dernier ne fait pas l’unanimité. Mais compte tenu de la réalité du moment, une sanction qui risque de faire mal, un football qui au plan national est enfoncé dans un coma profond, seule la sélection nationale reste aujourd’hui la vitrine qui laisse croire de l’extérieur que le football se pratique encore au Bénin.
Tous les acteurs en sont conscients, et rêve de la poursuite de la participation de la sélection béninoise aux éliminatoires à la CAN Gabon 2017.
Une poursuite de la participation conditionnée à l’élection d’Anjorin Moucharafou. Mais n’en veulent plus.

Anjorin encore au contrôle du football béninois ?
Eh bien c’est ce qui pourrait arriver. Faut-il tout sacrifier pour empêcher M. Anjorin de revenir ? Certains diront oui. Mais d’autres répondent par le négatif. Du coup des menaces de perturber l’assemblée générale élective, au motif que l’élection de la bande à Anjorin Moucharafou est une mascarade est possible. Il revient au Ministre Oswald Homecky de prendre ses responsabilités. Il doit veiller au grain et prendre toutes les mesures sécuritaires pour que l’Ag du jeudi se déroule juste pour l’intérêt national.
Toujours est-il que le mis en cause ne recule devant rien. Il y tient quoi qu’il advient. C’est lui ou rien. Alors n’y a-t-il pas d’autres solutions alternatives pour relancer le football au Bénin tout en gardant Anjorin Moucharafou à la tête de la FBF ? Si ce cas de figure est envisageable pourquoi ne pas l’essayer. Le plus important est de faire rouler le ballon afin de permettre à la jeunesse de s’exprimer. Anjorin n’est pas éternel...

Par Marcel H.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

6 juin 2016 par La Rédaction



Samuel Eto’o reçu par le chef de l’État

25 mars 2017 par Dg24h
La star du football le Camerounais Samuel Eto’o est arrivé au Bénin, ce (...)
Lire la suite

Pour qui votera Anjorin Moucharafou ?

16 mars 2017 par La Rédaction
La bataille pour la présidence de la Confédération Africaine de football (...)
Lire la suite

Julien Minavoa réélu pour 4 ans

11 mars 2017 par La Rédaction
Le Président du Cnob, candidat à sa propre succession a été réélu (...)
Lire la suite

Match amical Ecureuils-Etalons en mars prochain

3 février 2017 par La Rédaction
Alors que la Can Gabon 2017 prend fin ce dimanche, les Ecureuils du (...)
Lire la suite

Lettre ouverte au Ministre des Sports sur l’image de notre équipe (...)

16 janvier 2017 par Dg24h
lettre-ouverte Monsieur le Ministre, Permettez-moi de prendre un (...)
Lire la suite

Les Écureuils dans un groupe difficile

14 janvier 2017 par La Rédaction
La Confédération africaine de football (Caf) a effectué ce jeudi 12 (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires