dimanche, 26 mars 2017 •

201 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Affaire disparition mystérieuse de 1,2 milliards de francs : Les leçons à tirer




Depuis quelques jours , la rocambolesque affaire de disparition de 1,2 milliards de francs au détriment d’une société privée de sécurité à Cotonou, continue de défrayer la chronique. Tout en faisant confiance à la police pour que les auteurs et complices de cette sale affaire soient appréhendés, un certain nombre de leçons sont à tirer de cela.

Nombreux sont les véhicules de cette société privée reconnue pour son professionnalisme ou son savoir-faire. Dans les rues de Cotonou ou sur les routes du Bénin, on a toujours une chance sur trois d’en apercevoir un en activité bien sûr. A l’avenir, tous les véhicules de ladite société doivent être suivies sur satellite ou un système Gps. Cela permettra de savoir tout véhicule qui s’égarerait. Ensuite, on ne comprend pas pourquoi ,les sociétés privées de sécurité ne collaborent toujours pas avec la police puisque celle -ci est en toute vérité plus sûre avec un savoir-faire souvent huilé par des stages ou formations par des experts européens ou américains en matière de sécurité ou de convoyage de fonds. Autre leçon à tirer de cette affaire criminelle , c’est le fait qu’entre les billets , il n’y ait pas au moins une puce électronique indétectable qui permet de suivre à la trace lesdits billets . En effet , si ceux-ci sont entreposés, cachés , transférés ou dépensés dans telle ville , tel village , telle boutique ou maison , on pourra très vite aller cueillir les bandits. Par ailleurs , on ne comprend pas pourquoi , jusqu’au jour d’aujourd’hui , la photo du principal coupable ou auteur du coup n’est pas publiée sur les réseaux sociaux , dans la presse ou dans les rues et pourquoi pas, dans tout le pays voire pays limitrophes. Autre chose, la société de sécurité victime de ce grand forfait , se doit de revoir ses méthodes de travail et plus précisément ses modes de convoyage des fonds. Il y va de sa crédibilité , de sa compétitivité, de son essor. Et pour terminer , il est à souhaiter que le ministère de l’intérieur recense toutes les sociétés de sécurité privée et de convoyage de fonds pour leur apporter assistance ne serait-ce qu’ en formation ou en expertise.

Barack GODONOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

18 mai 2016 par La Rédaction



Le maire Zossou veut rehausser l’image du FIP 2018

25 mars 2017 par Dg24h
Après le succès de la 1ère édition du Festival des Arts et de la Culture (...)
Lire la suite

Le maire de Porto-Novo poursuit les contacts avec les partenaires (...)

25 mars 2017 par Dg24h
Le maire de Porto-Novo Emmanuel Zossou et sa délégation ont poursuivi en (...)
Lire la suite

« Rendez au Bénin les trésors pillés pendant la colonisation (...)

24 mars 2017 par Dg24h
Un collectif de députés français et béninois, ralliés par les rois du (...)
Lire la suite

Désormais plus de ‘’gratte-ciels’’ en zone résidentielle urbaine

23 mars 2017 par Dg24h
Les bâtiments en zone résidentielle urbaine ne doivent plus dépasser une (...)
Lire la suite

Les étudiants de l’INE sensibilisés sur la gestion des eaux (...)

23 mars 2017 par Dg24h
Le rectorat de l’Université d’Abomey-Calavi et les responsables de (...)
Lire la suite

Les eaux usées, le nouvel or noir

23 mars 2017 par Dg24h
Amzath Fassassi Lecture rapide Les eaux usées doivent être (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires