mercredi, 29 mars 2017 •

210 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Affaire NOCIBE : Pourquoi ce scandale ?





Si l’exploitation du gisement cimentier à Adja-Ouère se fait aujourd’hui sur un espace de 811 hectares, il importe de souligner que la convention entre l’Etat béninois et la Nocibé, aussi extraordinaire que cela puisse paraître, est signée pour être exécutée sur un domaine de 2000 hectares qui n’existe que dans l’imagination de Yayi Boni.


NOUVELLE PUBLICATION

Pour faire court, on dirait que Yayi Boni a vendu du vent à son ami Latfallah Layousse dans ce dossier de cimenterie. A l’article 3 de la convention minière et précisément au point 3.2 portant sur la description des concessions, on peut y lire que : « Les concessions de calcaire, d’argile et de latérite, objets de la présente convention sont localisées dans les Communes d’Adja-Ouèrè, de Pobè et de Kétou, département du Plateau. La superficie globale des concessions sera à 2.000 hectares (ha). Les deux premières concessions dont la superficie totale est de 811 ha sont définies à l’annexe n°-1. L’Etat s’engage à accorder de nouveaux permis de recherche dans le prolongement vers Onigbolo en vue d’attribuer de nouvelles concessions à la société. »
A l’analyse de cette disposition de ladite, on constate que Yayi Boni et son gouvernement se sont mis la corde au cou. Car, sans qu’ils ne sachent si demain il y aura d’autres gisements cimentiers ou pas, ceux-là qui nous dirigent aujourd’hui ont, d’ores et déjà, pris l’engagement d’attribuer à Layousse et compagnie d’autres domaines miniers. Bizarre !!! Aujourd’hui l’exploitation cimentière faite par Nocibé n’est tangible que sur 811 ha suivie d’un hypothétique espoir d’attribution de nouveaux gisements sur 1.189 ha.
Ils ne se sont assurés de rien et, ils contractent déjà à donner ce qu’ils ne possèdent pas. Ont-ils en programme d’aller encore arracher de force des terres à d’autres ressortissants de ces trois Communes du Plateau et l’attribuer à Nocibé ? A quel jeu jouent Yayi Boni et son gouvernement qui ont réussi à vendre à la Nocibé du virtuel ? Un gouvernement qui vend du vent ; c’est inquiétant voire dangereux pour la sécurisation des investissements privés. Ils devront être poursuivis, tous ces ministres qui ont apposés leurs signatures au bas de cette convention à commencer par leur Chef. Comment, on a pu se permettre d’engager l’Etat béninois sur un contrat

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

12 juin 2016 par Dg24h



Préparation d’une nouvelle stratégie du Groupe de la Banque mondiale pour (...)

14 mars 2017 par Dg24h
A travers un atelier organisé ce jour à Cotonou avec le gouvernement (...)
Lire la suite

La BAD primée pour son appui au développement des ports africains

7 mars 2017 par Dg24h
Le 17 février 2017, à Dakar, en marge du 11e sommet de l’Association (...)
Lire la suite

Renégocier les droits de douane pour stimuler les échanges (...)

7 mars 2017 par Dg24h
Les relations entre le Maroc et le reste du continent s’intensifient. (...)
Lire la suite

Coris Bank International lance officiellement ses activités au (...)

27 février 2017 par Dg24h
Idrissa NASSA, PDG du Groupe CORIS et du Ministre d’Etat. Coris Bank (...)
Lire la suite

Le Prélèvement sur contribuable non connu du Fisc démarre le 1er (...)

26 février 2017 par Dg24h
Pour compter du 1er mars 2017 une taxe dénommée Prélèvement sur (...)
Lire la suite

Ouverture prochaine des bureaux de la BAD à Cotonou

25 février 2017 par Dg24h
Le Bénin, la Guinée et le Niger profiteront de manière significative du (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires