mercredi, 29 mars 2017 •

336 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Affaire Jacques Yampabou : La commission des lois dans du dilatoire




     Adrien Houngbédji met la pression
Le dossier Jacques Yampabou continue d’occuper la une de l’actualité au niveau de la représentation nationale. Le président Adrien Houngbédji met la pression sur la commission après avoir eu les explications de son président qui met en avant les difficultés rencontrées par les commissaires préoccupés par une investigation pointue. Ceci afin d’analyser le dossier en profondeur pour situer les responsabilités. Une donne à priori considérée comme pure stratégie politique par le président de l’institution tiré de tous les côtés par rapport à ce dossier vidé par la cour constitutionnelle qui en retour, met la pression sur le Parlement pour le boucler.
Les mesures à prendre pour écouter le plaignant de même que le préfet du Borgou-Alibori et celles relatives à l’analyse de certaines correspondances, sont entre autres difficultés mises en exergue par le président de la commission des lois. Ce dernier interpellé hier en plénière par le président de l’Assemblée nationale qui voulait en savoir de mieux sur l’évolution du dossier. Ceci après la validation d’une demande d’examen en procédure d’urgence exprimée par le gouvernement au sujet de certains dossiers soumis à la représentation nationale. Le président de la commission a laissé entendre que le rapport n’est pas encore disponible mais rassure que les commissaires ont travaillé sur le dossier. Une réponse qui a permis au président d’instruire son collègue de la commission à produire un rapport d’étape qui rend compte de la situation.Une manière de lui permettre d’avoir les coudées franches pour donner une suite à la cour constitutionnelle qui ne cesse de mettre la pression.
La commission doit donc multiplier les offensives pour rester dans le délai de lundi fixé par le président du Parlement qui a manifesté son intérêt à en finir avec ledit dossier, aux sages de la haute juridiction dont les décisions sont sans recours. Le président après avoir réussi son pari concernant le cas Yampabou, a reporté après consensus, les travaux du jour pour lundi en raison de l’absence du gouvernement.

Nicaise AZOMAHOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

3 juin 2016 par La Rédaction



Avant Azannai, il y a eu Vieyra et Osho

29 mars 2017 par La Rédaction
Depuis lundi dernier, la démission du ministre de la défense nationale , (...)
Lire la suite

Les FCBE rejettent le projet de révision et exigent le référendum

29 mars 2017 par La Rédaction
L’Alliance des Forces cauris pour un Bénin émergent (FCBE) exigent le (...)
Lire la suite

Le projet de révision de la constitution évolue vers sa recevabilité

28 mars 2017 par Dg24h
La commission des lois et des droits de l’Homme s’est retrouvé ce mardi (...)
Lire la suite

La plateforme des Osc s’imprègne de la réforme constitutionnelle

27 mars 2017 par Dg24h
Le projet de modification de la loi fondamentale, initié par le (...)
Lire la suite

Lionel Zinsou favorable pour le mandat unique

27 mars 2017 par Dg24h
Pendant que le débat sur la révision de la Constitution du 11 décembre (...)
Lire la suite

Les sujets de discussions entre Talon et les syndicats

26 mars 2017 par La Rédaction
Deux points étaient à l’ordre du jour de la rencontre du 24 mars 2017 (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires