lundi, 20 février 2017 •

180 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Interpellé sur la suspension des concours à polémique

Aboubacar Yaya crie à la méchanceté et défie le pouvoir de Talon




La dernière décision du gouvernement du nouveau départ relative à la suspension des concours à polémique, organisé depuis le 1er trimestre 2015, continue de susciter des réactions. L’un des principaux acteurs de cette mascarade, Aboubacar Yaya, s’est exprimé hier, jeudi 14 avril 2016. C’était sur une chaine de radio dans le septentrion, où il crie à la méchanceté et défie le gouvernement quant à son annulation.

Hier, Sur Fraternité Fm, l’ancien ministre de la fonction publique, Aboubacar Yaya, -sous qui le scandale des concours dits frauduleux, a éclaté, a donné ses appréciations sur la décision du gouvernement de suspendre tous les concours à polémique organisés. Pour l’ancienne autorité ministérielle, il n’y a péril en la demeure. En effet depuis l’effectivité de cette décision, des informations font état de ce que plusieurs parents de lauréats sont à la recherche du ministre Aboubacar Yaya pour retirer la somme qu’ils auraient déposée espérant la réussite. L’ancien ministre introuvable, tenterait de s’enfuir du pays. Et c’est pour démentir ses informations, qu’Aboubacar Yaya se dit serein. « C’est de l’intoxication pure et simple » a-t-il déclaré. Il affirme ne jamais être interpellé par qui que ce soit et il défie quiconque dirait qu’il a reçu des dessous pour faire réussir un candidat. Mieux, L’ancien ministre dit ne pas encore fait le programme de voyage et qu’aucune plainte ne lui est encore notifiée par les autorités compétentes. Après avoir qualifié de légitime, la décision du nouveau gouvernement, qui veut investiguer sur les conditions d’organisation et de publication des résultats des concours dans différents secteurs, Aboubacar Yaya, défie le gouvernement d’annuler les concours. Car, selon lui, cet acte n’est pas du ressort du gouvernement qui s’en mordrait les doigts, s’il le posait. Cela est du ressort de la Chambre administrative de la Cour suprême. Aboubacar Yaya, visiblement bien informé des initiatives des lauréats renvoyés, a salué le sit-in organisé par ces derniers, hier, devant le palais de la Marina. Il informe que ceux-ci ont pris un avocat qui s’occupe de leur cas devant les juridictions compétentes. Pour lui, les investigations ne relèveront rien aux concours car, ils ne sont pas tâchés d’irrégularités. Aboubacar Yaya, malgré le tollé général autour de ces concours à polémique, continue de donner espoir aux lauréats qui devraient reprendre les cahiers pour réviser leurs cours, afin de participer à nouveau au concours d’entrée dans les différents corps de métier de la fonction publique. Même si annulation, il y avait, cela ne serait que justice face à la gabegie organisée par le régime défunt.

Armel VIDEGNON/Le Grand Matin

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

15 avril 2016 par Dg24h



Karimou Salimane fixe un « contrat d’objectifs » au personnel (...)

20 février 2017 par Dg24h
Les 16 et 17 février 2017, sur invitation de leur ministre de tutelle, (...)
Lire la suite

Wilfried Houngbédji apporte plus d’éclairage sur la décision du (...)

20 février 2017 par Dg24h
Invité ce dimanche 19 février 2017, sur le plateau de la chaîne Canal 3, (...)
Lire la suite

Le gouvernement de la Rupture rompt avec les manifestations (...)

20 février 2017 par Dg24h
La célébration de la journée internationale de la femme, telle qu’elle (...)
Lire la suite

Les cris de cœur des travailleurs de Bénin Marina Hôtel entendu par (...)

16 février 2017 par La Rédaction
Ils peuvent pousser un ouf de soulagement. Après la lettre ouverte (...)
Lire la suite

L’entreprise ADEOTI Sarl préfinance les travaux de bitumage de la route (...)

16 février 2017 par La Rédaction
Le Conseil des ministres du mercredi 15 février a autorisé la poursuite (...)
Lire la suite

Une délégation de l’Assemblée nationale au siège des Nations-Unies

15 février 2017 par Dg24h
Une délégation de l’Assemblée nationale du Bénin séjourne depuis quelques (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires