mardi, 25 avril 2017 •

252 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Après les actes de violence et de vandalisme au Ceg Titirou

15 élèves de Parakou exclus du système éducatif




Les sanctions sont tombées. Le ministre de l’enseignement secondaire a décidé de radier quinze élèves fauteurs de trouble au Collège d’enseignement général « Titirou » de Parakou. La décision de leur exclusion du système éducatif aurait été entérinée sur proposition du collège de discipline et qui fait obligation pour eux de réparer tous les dégâts causés par leur mouvement.
Désormais, ces quinze élèves ne peuvent plus poursuivre leurs études non seulement au Ceg Titirou mais aussi dans tous les collèges d’enseignement publics.

Les faits qui ont conduit à la décision d’exclusion remonte à quelques semaines, lorsqu’un enseignant a surpris un apprenant en train de manipuler un portable androïd en plein cours. Suite à la plainte du professeur, le surveillant général adjoint de l’établissement a demandé à saisir l’appareil.
Mais en lieu et place du téléphone androïd, c’est un autre portable digital simple qui a été remis à ce responsable chargé de la discipline. C’est alors qu’un élève, témoin des faits, a dénoncé la supercherie au surveillant qui, à la fin du cours, a interpellé l’élève indélicat avec qui se trouvait le portable androïd. Avec l’approbation des enseignants, le surveillant a saisi et procédé aussitôt à la destruction dudit portable.
En réaction, quelques élèves ayant assisté à la scène, ont décidé de venger leur camarade. Le soulèvement s’est généralisé au sein de l’établissement. Avec jets de pierres et coups de bâtons, les élèves contestataires ont saccagé les installations électriques, les portes et les fenêtres des bâtiments administratifs et le véhicule du surveillant général adjoint.
Face à la situation devenue incontrôlable, les responsables du collège ont fait appel aux forces de l’ordre pour disperser les manifestants. Les agents de sécurité ont dû faire usage de gaz lacrymogène pour maîtriser la situation. Dans la foulée, quelques élèves ont été interpellés au commissariat central de Parakou.
La décision d’exclusion des 15 élèves de la seconde A, auteurs des troubles, a été prononcée depuis le 1er Février 2017 par le conseil de discipline de l’établissement.

N.S.Ca

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

30 mars 2017 par Dg24h



Mettre fin au cycle de la faim chronique en Afrique

25 avril 2017 par Dg24h
Esther Ngumbi Lecture rapide Trois des 4 nations menacées de famine (...)
Lire la suite

Les PTA des ministères seront relancés selon Romuald Wadagni

25 avril 2017 par Dg24h
Le ministre de l’Economie et des Finances, Romuald Wadagni était (...)
Lire la suite

Le directeur départemental du cadre de vie suspendu de ses (...)

25 avril 2017 par Dg24h
Le Directeur Départemental du cadre de vie et du développement durable (...)
Lire la suite

« On est bien obligé de venir démentir les contre-vérités » Gaston (...)

24 avril 2017 par Dg24h
Gaston Zossou, le directeur général de la Loterie Nationale du Bénin (...)
Lire la suite

La femme d’un ancien ministre assassinée en son domicile

22 avril 2017 par Dg24h
L’épouse de l’ancien ministre, Guy Amèdé Adjanonhoun a été retrouvée morte, (...)
Lire la suite

344 kg de chanvre indien saisis à Tchaourou

22 avril 2017 par Dg24h
Un camion en provenance du Togo et en partance pour le Nigeria vient (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE


Derniers articles



Autres vidéos





Les plus populaires