lundi, 20 février 2017 •

3425 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Le maire de Djougou Micaël Bassabi Djara est allé calmer les esprits à Baréi




Une mission de médiation conduite par le maire de Djougou, Micaël Bassabi Djara, est allé ce mardi apaiser les esprits et exhorter les populations de Baréi centre et celles du village de Dangoussar, qui s’affrontent depuis lundi, avec déjà deux morts, des blessés et beaucoup de dégâts matériels à déplorer, à fumer le calumet de la paix.

Cette mission de médiation composée du maire Micaël Bassabi Djara et ses deux adjoints, du commissaire de la ville, des commandants de la compagnie de brigade de gendarmerie territoriale et du 8e bataillon inter armées, de quelques sages et notables de la cour royale de Djougou et des cadres de Baréi devrait passer par tous les moyens pacifiques pour ramener la paix dans l’arrondissement de Baréi où la tension était plus que vive.

Première étape de la médiation, une séance d’échange et d’apaisement au palais royal de Baréi avec les populations. Après près de deux heures d’échanges, le maire et sa suite ont pu trouver les mots justes pour calmer les esprits surtout au niveau des jeunes. Sous la houlette de leur roi, les habitants de la localité qui étaient attroupés devant le palais royal ont pris l’engagement devant la forte délégation du maire de baisser les armes blanches et d’arrêter les affrontements.

Comme des messagers de paix, la délégation a ensuite mis le cap sur l’école primaire publique du village d’Anoum, où 80% des populations de Dangoussar étaient réfugiées. Anecdotes, des histoires sur les vécus quotidiens, aucune tournure ni astuce n’était de trop pour les exhorter à l’esprit de fraternité, du pardon, de compréhension mutuelle et surtout pour convaincre ceux qu’il convient désormais d’appeler les réfugiés à rejoindre leur village. Malgré l’assurrance du maire que la situation est terminée, les populations ont souhaité que les forces de l’ordre et de sécurité publique ne se retirent de leur village pour l’instant. Le calme est donc revenu des deux côtés et le village de Dangoussar qui était devenu désert depuis lundi reprend vie.

Avant de replier sur la ville de Djougou, le maire Micaël Bassabi Djara a, après avoir fait le tour du village de Dangoussar pour constater de visu l’ampleur des dégâts, lancé un cri de cœur à l’endroit des autorités béninoises, des bonnes volontés afin qu’elles viennent en aide aux habitants de la localité dont les maisons, les stocks de vivres et les motos ont été saccagés.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

29 avril 2015



Les tarifs de communication seront revus à la baisse cette (...)

20 février 2017 par Dg24h
Dès cette semaine, les tarifs de communication seront revus à la baisse (...)
Lire la suite

Le paiement des allocations aux étudiants devient mensuel

20 février 2017 par Dg24h
Le gouvernement du Président Talon vient de prendre une mesure (...)
Lire la suite

La police interpelle 15 individus douteux dans un ghetto à (...)

18 février 2017 par La Rédaction
La police a interpellé ce samedi matin dans le quartier Guinkomey à (...)
Lire la suite

Les eaux usées, un atout pour l’irrigation des cultures

17 février 2017 par Dg24h
Julien Chongwang Lecture rapide Les eaux usées peuvent être une (...)
Lire la suite

Les familles des victimes veulent porter plainte contre l’église de (...)

17 février 2017 par La Rédaction
Après la mort de plusieurs personnes par asphyxie Les familles des (...)
Lire la suite

Les primes et indemnités ne seront plus payées en espèces

17 février 2017 par Dg24h
Le ministre de l’économie et des finances vient de sortir une note (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE




Les plus populaires