jeudi, 25 mai 2017 •

168 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Le coordonnateur communal du PDPS arrêté puis relaxé à la brigade de Savè




 Le coordonnateur communal de Savè du Parti pour la démocratie et le Progrès social (PDPS), Armand Kpinsoton, a été arrêté puis relaxé samedi par les éléments de la gendarmerie de la commune, sur instruction du maire de Savè, Abdou Idrissou, a-t-on appris de sources proches des collectivités locales.

Joint au téléphone, M. Idrissou, a confirmé le fait, et a expliqué que le conseil communal qu’il dirige reproche au politicien incriminé d’avoir organisé (au nom de l’Alliance Eclaireur dont fait partie désormais le PDPS de l’honorable Edmond Agoua), un match de football sur le terrain de l’Ecole primaire publique de Dakpa (Savè) sans aucune autorisation préalable de la part de la mairie.
Ce faisant, a poursuivi le maire, le mis en cause Armand Kpinsoton a enfreint aux dispositions légales qui régissent la décentralisation. L’élu local a fait savoir que Armand Kpinsoton est un récidiviste en la matière, et qu’il lui avait été plusieurs fois reproché d’organiser des manifestations publiques dans la commune, sans autorisation de la mairie.
Le maire de Savè dénonce le fait que le coordonnateur communal du PDPS soit maladroitement épaulé par son mentor direct, Edmond Agoua, dans ses erreurs.
« Je l’ai déjà averti plusieurs fois mais il persiste dans l’illégalité », a fait constater Abdou Idrissou, qui a justifié les mesures prises en tant que garant de l’ordre public sur son territoire administratif, par le souci de faire respecter la loi en cette période sensible de précampagne électorale.
« La démocratie n’est pas synonyme d’anarchie et force doit rester à la loi », a martelé le maire en précisant que son action n’a rien de politique. 
A la lumière de ses explications, le locataire de l’hôtel-de-ville de Savè n’a fait qu’appliquer les textes que lui confèrent ses prérogatives d’élu communal dans cette opération d’arrestation du politicien, conduite le Commandant de brigade (CB) de Savè.
Le coordonnateur du PDPS a été relaxé quelques instants, après avoir été écouté par le CB/adjoint.
Il a donc été remis en liberté sur ordre du commandant de compagnie de Savè, a appris l’ABP.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

22 mars 2015



La Société civile dénonce la mauvaise exécution des travaux de la route (...)

25 mai 2017 par Dg24h
Les travaux de construction de la route Savalou-Tchetti en cours (...)
Lire la suite

Le président de la Haac se conforme à la décision de justice

24 mai 2017 par Dg24h
Les scellés posés sur les portes de Idéal Productions, partenaires de (...)
Lire la suite

Les acteurs de la filière cajou en formation à Cotonou

24 mai 2017 par Dg24h
Le Bureau de Restructuration et de Mise à Niveau (BRMN- Bénin) en (...)
Lire la suite

6ème promotion des commissaires principaux de Police en stage a (...)

24 mai 2017 par Dg24h
La 6ème promotion des commissaires principaux de Police en stage de (...)
Lire la suite

Nicéphore Soglo condamne l’exclusion de son fils de la RB

23 mai 2017 par Dg24h
Le maire de Cotonou Léhady Soglo, président du parti Renaissance du (...)
Lire la suite

La Cour approuve le limogeage des directeurs à faibles résultats au (...)

23 mai 2017 par Dg24h
Le gouvernement du président Talon a pris l’initiative de redorer le (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE




Les plus populaires