mercredi, 26 avril 2017 •

194 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

La CORAMO met le Gouvernement et le groupe Bolloré en garde




La Coordination des Organisations pour des Rails Modernes au Bénin (CORAMO) dont Philippe NOUDJENOUME est le président sort a nouveau de son silence. Cette fois-ci, les membres du CORAMO et leur président se sont prononcés sur le dernier message du Chef de l’État face aux travailleurs de l’Ocbn. Dans son communique de presse dont voici copie, Philippe NOUDJENOUME condamne les déclarations du Chef de l’État, le Président YAYI Boni devant les agents de l’OCBN le dimanche 29 Novembre 2015. Déclaration ayant pour objet le piétinement de l’arrêt N°-11Rc/2015 de la Cour d’appel de Cotonou statuant en référé sur l’affaire concession de la boucle ferroviaire au Groupe Bolloré en date du 19 Novembre 2015. Au terme de ce communique de presse, le CORAMO Rend le gouvernement responsable des déconvenues qui découleront de la poursuite forcée des travaux par le groupe Bolloré malgré la décision de la cour d’Appel. Car dit-il << Notre peuple se donne le droit de s’opposer à la réalisation de ces travaux illégaux par tous les moyens.>>

Amir NABIL

(Lire le communique de presse du CORAMO)

COORDINATION DES ORGANISATIONS POUR DES RAILS MODERNES AU BENIN
(CORAMO)
Communiqué de Presse

La Coordination des Organisations pour des Rails Modernes au Bénin (CORAMO) a suivi avec beaucoup de tristesse les déclarations du Chef de l’Etat, le Président YAYI Boni devant les agents de l’OCBN le dimanche 29 Novembre 2015. Cette déclaration fait suite à celle faite par M. GNIGLA Venance à sa sortie d’audience à lui accordée par le Chef de l’Etat quelques deux jours plus tôt. Ces déclarations soulèvent les observations suivantes :
1°-Toutes les deux concordent sur la même chose : le piétinement de l’arrêt N°-11Rc/2015 de la Cour d’appel de Cotonou statuant en référé sur l’affaire concession de la boucle ferroviaire au Groupe Bolloré en date du 19 Novembre 2015. Ceci est d’autant plus ahurissant qu’il s’agit tous deux de citoyens de ce pays dont l’un fut même Député et Ministre de la République et l’autre Chef de l’Etat en exercice et donc tenu par serment de défendre les institutions constitutionnelles !
La Déclaration du Chef de l’Etat est d’autant plus affligeante qu’elle est faite en présence de représentants du groupe Bolloré, groupe étranger dont on sait que le pays, la France ne saurait tolérer de telles dérives anti-républicaines de la part de n’importe quel citoyen, a fortiori du Chef de l’Etat, Premier Magistrat du pays.
2°- La Déclaration du Chef de l’Etat, en dépit des dénégations du Ministre des Transports, renforce ce fait que malgré la décision de la Cour d’Appel, le groupe Bolloré poursuit les travaux et se bombe la poitrine – à l’image de GNIGLA Venance qui affirme - que les travaux se poursuivent et que des rails – métriques du système 1910 – sont débarqués à cet effet au Port de Cotonou pour être posés.
3°- Le Chef de l’Etat ainsi ouvertement met à terre tout le système démocratique – appelé Etat de droit – dont la justice est la clé de voûte, et met en œuvre un Etat de fait où la seule loi est la force brute.
La Coordination des Organisations pour des Rails modernes au Bénin, s’indigne de cette situation infamante pour notre Pays et ses Institutions républicaines.
Elle réaffirme que face à ce qui apparaît comme un acte de forfaiture, une agression manifeste à l’encontre de la patrie de Béhanzin, Bio Guerra, Kaba, notre peuple se donne le droit de s’opposer à la réalisation de ces travaux illégaux par tous les moyens.

Cotonou, le 04 Décembre 2015.

Pour la Coordination des Organisations pour des Rails modernes au Bénin

Le Président

Philippe NOUDJENOUME.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

5 décembre 2015



Le ministère de la santé et l’Oms en tournée de sensibilisation dans le (...)

26 avril 2017 par La Rédaction
La tournée du ministère de la santé et de l’Oms, dans les départements du (...)
Lire la suite

Macron et Le Pen ont une vision de développement pour l’Afrique, selon (...)

25 avril 2017 par Dg24h
La présidentielle française du 23 avril 2017 a porté en triomphe le (...)
Lire la suite

La loi portant identification des personnes physiques adoptée

25 avril 2017 par Dg24h
Les parlementaires réunis en séance plénière, ce lundi 24 avril, ont (...)
Lire la suite

Des citoyens expriment leurs déceptions

24 avril 2017 par Dg24h
Plusieurs citoyens continuent de s’interroger par rapport au rejet du (...)
Lire la suite

Des populations se réinstallent sur les lieux dégagés à Cotonou

24 avril 2017 par Dg24h
Suite aux opérations de déguerpissement menées par Modeste Toboula, (...)
Lire la suite

C’est bizarre ! Au Bénin, aucun pouvoir n’est bon

24 avril 2017 par Dg24h
. Euloge R. GANDAHO/LE GRAND MATIN Laissons de côté, cette triste (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE




Les plus populaires