samedi, 25 mars 2017 •

85 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

KANFLAN : BIENTOT DES TCHAOUROU A L’ENVERS..




.
 Ce qui s’est passé jeudi dernier dans la Commune de TCHAOUROU , où a visage découvert ,un groupe de personnes bien connues à la solde de certains élus, après des menaces précises en ce sens la veille, sont descendus dans les locaux de la mairie et la résidence du maire, pour tout saccager étonne plus d’un. Puisque Le maire BOUKO, fraichement reconduit l’a été à l’issue des dernières élections communales et municipales, avec le suffrage de tous les élus avant qu’il n’y ai après, une tentative de remise en cause à la Cour Suprême qui ne prospéra pas .
 Ceux qui visiblement en veulent au maire et qui ont organisé l’ équipée, se sont vus confronté à la réplique des partisans de ce dernier, et les reportages en plus de sérieux dégâts matériels, font état de blessés plus ou moins graves . 
 Que se passe t-il donc à dans la commune d’origine du chef de l’Etat, le plus grand en matière de superficie ? C’est une dégénérescence de la guerre de leadership qui oppose deux barons politiques locaux, tous deux yayiste, mais dont l’ un est en rupture de ban pour avoir osé exprimer sans autorisation ,des rêves de succession du Chef de l’ Etat .
 Il s’agit de l’ ex député Chabi SIKA qui ne fait plus mystère de ses envies de présidentielle, et du député Adam BAGOUDOU l’ex intendant du Palais parent et homme de confiance du Président de la République. Avant les rêves audacieuses du premier c’est donc les deux , ancien et le nouveau député originaire de TCHAOUROU, tous deux alors FCBE ,qui ont permis à leur alliance de contrôler presque totalement la commune et permettre maire sortant de rempiler .
 L’ex député Chabi SIKA, jusque là connu ou pris comme un nago bon teint de TCHAOUROU, à beau se découvrir brusquement Batonou originaire de quelque part dans le Borgou, depuis peu avec l’aide du professeur Léon Bio BIGOU ; son fief demeure bien TCHAOUROU et justement le maire aujourd’hui est coupable d’être un de ses éléments , et non celui de l’honorable BAGOUDOU encore bien en cours auprès du roi...
 Et dans le cadre de l’habituelle abus de position dominante qui caractérise ce régime et ses partisans , bien que la Cour Suprême a confirmé la régularité de l’ élection ou plutôt de la réélection du maire, ce denier a annoncé à nos confrères de Canal 3 que jusque là, le préfet du Borgou Alibori, n’ a pas pris d’arrêté comme le prévoit la loi sur la Décentralisation, pour constater cette élection et c’est qui fonderait l’expédition des casseurs de mairie ...
 Nul besoin de rappeler que le brave préfet des départements du Borgou-Alibori, qui serait un administrateur civile, est naturellement et profondément yaysite, elle qui a fait pouffer de rire les Béninois il y a environ un an, en déclarant le plus sérieusement du monde à KANDI rien que pour bloquer l’ élection d’ un maire qui était proche de l’honorable SALEY, au départ du maire yayiste pour l’ Assemblée parce que suppléant du el hadj AZIZOU devenu ministre, qu’elle ne maitrisait pas du tout les textes sur la décentralisation ...
 KANFLAN les brimades , les passages en forces , les faits accomplis et le injustices imputables à ce système dans la mise sur pied de certains conseils communaux et municipaux, causeront bientôt d’autres TCHAOUROU mais à rebrousse-poil , plus la fin du régime s’ approchant ...

AHOOTO

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

5 octobre 2015



Rejet de l’examen en procédure d’urgence de la révision de la (...)

24 mars 2017 par Dg24h
63 députés ont rejeté l’examen en procédure d’urgence du projet de loi (...)
Lire la suite

Point de presse du Conseil des Ministres de ce mercredi 22 (...)

22 mars 2017 par La Rédaction
La session hebdomadaire du Conseil des Ministres s’est tenue ce jour, (...)
Lire la suite

Le général Siaka Sangaré en visite de travail au Bénin

20 mars 2017 par La Rédaction
Cotonou accueille à partir de ce lundi 20 mars 2017, la 5ème Assemblée (...)
Lire la suite

"Il n’y a pas d’urgence pour la révision de la Constitution", selon (...)

16 mars 2017 par Dg24h
La présidente du groupe parlementaire de la Renaissance du Bénin a réagi (...)
Lire la suite

Le projet de révision de la Constitution transmis à l’Assemblée (...)

16 mars 2017 par La Rédaction
Le projet de révision de la constitution béninoise du 11 décembre est (...)
Lire la suite

Point de presse du conseil des ministres de ce mercredi 15 mars (...)

15 mars 2017 par La Rédaction
Le président de la République, chef de l’Etat, chef du gouvernement a (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE




Les plus populaires