dimanche, 19 février 2017 •

198 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

Communiqué conjoint UPMB-CNPA-Bénin Mise en place de la Commission des réformes institutionnelles




Les associations professionnelles réfutent l’absence des acteurs des médias

Conformément à ses promesses électorales, le Chef de l’Etat a mis en place la commission nationale technique du projet de réformes politiques et institutionnelles. C’est le lieu d’en savoir gré au Président de la République pour ce courage politique exprimé en début de règne, soit juste un mois après son investiture. C’est la preuve qu’il veut rester en phase avec les aspirations profondes du peuple béninois.
Seulement, à la lecture des noms de la trentaine de personnalités composant cette commission, certaines catégories socio-professionnelles sont carrément occultées. Et pourtant cette commission doit pouvoir « …établir, en toute objectivité, un diagnostic approfondi des écueils qui ont jalonné notre histoire récente afin d’envisager les solutions permettant le renforcement de la démocratie et l’instauration durable de la bonne gouvernance ». A terme, les réformes doivent impacter la plupart des institutions de la République.
Mais pour ce qui nous concerne, il est déplorable qu’on ne retrouve dans cette commission aucun professionnel des médias ; même pas un ancien président ou conseiller de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC). Point n’est besoin de rappeler qu’une des institutions qui ont été les plus éprouvées ces dernières années reste la HAAC. Cela a d’ailleurs transparu lors de la campagne pour la présidentielle de 2016. La preuve, le candidat Patrice TALON a d’ailleurs insisté sur la nécessité de faire des réformes à ce niveau. Mais curieusement, une commission qui comprend 30 personnalités souffrent de l’absence d’un averti des questions des médias. Les réformes au niveau de la HAAC ; le mode de désignation des responsables des médias du service public ; le financement des organes du service public ; la régulation de la publicité ; l’assainissement du secteur de la presse. Tous ces débats seront-ils faits sans l’apport d’un expérimenté de ces questions ? Va-t-on nous dire que les missions foraines serviront pour combler ce déficit ?
« Président de la République, j’ai pensé qu’il est de mon devoir d’associer à cette noble tâche toutes les personnalités dont les connaissances, l’expertise et l’expérience permettront d’aboutir assez rapidement à un projet qui synthétise les réponses les plus adéquates aux aspirations politiques actuelles et futures de notre peuple », a déclaré pourtant le Chef de l’Etat le vendredi 6 mai à l’occasion de l’installation de ladite commission.
Cette volonté maintes fois affichées du régime défunt de faire à peine attention aux professionnels des médias ne doit plus avoir droit de cité avec le nouveau départ. L’exemple le plus éloquent reste la mise en place de la Commission Nationale de la Migration de l’Analogique au Numérique où les associations professionnelles des médias sont sous représentées.
Il est encore temps que le tir soit corrigé. Ceci, pour permettre aux professionnels des médias de retrouver leur place au sein de cette commission pour des propositions de qualité sur les réformes dans le secteur des médias.
Sous le nouveau départ, la presse ne sera plus uniquement un instrument de compte de rendu et autres communications.
Ensemble pour le développement du pays !

Cotonou, le 09 mai 2016

Le Président de l’UPMB Le Président du CNPA-Bénin

Franck KPOCHEME Malick SEIBOU IDRISSOU

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

9 mai 2016



La Rupture veut dépolitiser l’administration du système éducatif

17 février 2017 par La Rédaction
Le secteur de l’éducation va connaître durant le quinquennat de la (...)
Lire la suite

Léhady Soglo récupère Nourou-Dine Saka Saley

16 février 2017 par Dg24h
Nourou-Dine Saka Saley vient d’être promu à la mairie de Cotonou. Il a (...)
Lire la suite

L’Etat se retire de la B.I.BE pour laisser la place aux actionnaires

16 février 2017 par Dg24h
La situation de crise que la Banque Internationale du Bénin (B.I.BE), (...)
Lire la suite

Le bulldozer dans les rues de Lokossa, Comé, Dogbo et Aplahoué

15 février 2017 par Dg24h
L’opération libération des espaces publics est rentrée dans sa phase (...)
Lire la suite

Rifonga-Bénin écrit aux Présidents de l’Assemblée et de la CENA

15 février 2017 par Dg24h
Le Réseau pour l’Intégration des Femmes, des Organisations non (...)
Lire la suite

Le Bénin à l’école de la Côte d’ivoire et du Sénégal

15 février 2017 par Dg24h
Cotonou a accueilli ce mardi 14 février 2017, un atelier d’échanges sur (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE




Les plus populaires