dimanche, 26 février 2017 •

111 visiteurs en ce moment

FIL D'ACTUALITÉ

CONDOLEANCES DE ABT AUX VICTIMES DU MATCH BENIN MALI DE CE DIMANCHE 6 SEPT






Mes chers compatriotes,
Cher public sportif,

Une bousculade enregistrée hier à l’une des entrées du stade de l’amitié de Kouhounou, à l’occasion du match entre le Bénin et le Mali, comptant pour les éliminatoires de la CAN 2017, a fait plusieurs victimes. Transportées d’urgence au Centre hospitalier de Cotonou, certaines sont décédées, d’autres sont dans un état critique. C’est avec beaucoup de douleur que cette triste nouvelle m’est parvenue dans la soirée d’hier. Je présente mes sincères condoléances aux familles des victimes et leur réitère tout mon soutien en ces moments douloureux. Je demande également au peuple béninois, d’être en union de prière, pour le repos éternel de l’âme des regrettés.

Cette tristesse je la vis en même temps que je ressens une colère.

La bousculade mortelle de ce dimanche relance, une fois encore, la question de la sécurité dans nos stades. On se souvient, comme si c’était hier, de la bousculade vécue lors du concert de l’artiste congolais Koffi Olomidé, organisé en 2003 dans ce même stade de l’amitié de Kouhounou, avec à la clé, 16 décès et une vingtaine de blessés graves. Il est donc inadmissible que la même chose se répète 12 ans après. Certes, il n’est nullement besoin, en l’état actuel des choses, d’indexer qui que ce soit, mais il est impérieux que les autorités compétentes jouent efficacement leur rôle sécuritaire, en ces circonstances. On ne peut prédire avec exactitude la survenue d’une catastrophe naturelle, mais lorsqu’il s’agit d’une manifestation, d’une célébration, en l’occurrence, d’une rencontre de football, pour laquelle un nombre important de spectateurs est annoncé, le dispositif sécuritaire doit pouvoir être renforcé, avec un contrôle permanent au niveau des entrées du stade, pour prévenir les risques de débordement. Il est donc important, pour la mémoire des victimes, pour la quiétude des populations, que les mesures idoines soient prises.
Il faudra œuvrer à ce que ce type d’événement malheureux, mais évitable, ne se reproduise plus.
Encore une fois, mes condoléances aux familles éplorées, et prompte guérison aux blessés, hospitalisés au CNHU de Cotonou.

Le président Abdoulaye Bio Tchané.

www.24haubenin.info ; L'information en temps réel

7 septembre 2015



Après la libération des espaces publics, les boutiques seront (...)

23 février 2017 par Dg24h
Les exploitants des bars restaurants et autres boutiques ceinturant le (...)
Lire la suite

Un an après son décès, la dépouille du caporal Dangou toujours (...)

23 février 2017 par Dg24h
Il y a environ un an, les Forces armées béninoises ont fait la Une de (...)
Lire la suite

Les 58 quartiers de Parakou seront bientôt pourvus en eau (...)

23 février 2017 par Dg24h
Seuls 14 quartiers sur 58 sont desservis en eau potable dans la (...)
Lire la suite

Aucun Projet de révision de la Constitution à l’ordre du jour

22 février 2017 par Dg24h
Le projet de révision de la Constitution n’est pas inscrit à l’ordre du (...)
Lire la suite

Douze ambassadeurs accrédités au Bénin

22 février 2017 par La Rédaction
Les douze diplomates qui viennent d’être accrédités au Bénin ont présenté (...)
Lire la suite

Talon en passe de réussir la révision de la Constitution

22 février 2017 par Dg24h
Le Bénin va connaître d’ici à quelques mois, un référendum pour le (...)
Lire la suite
ÉCOUTER RADIO HÉMICYCLE




Les plus populaires